Maladies infectieuses

En Afrique, la méningite fait encore des ravages

En Afrique, 30.000 personnes par an sont infectées dans la ceinture de la méningite (image d'illustration) 

La méningite est une inflammation grave des méninges, les fines enveloppes du cerveau et de la moelle épinière. Il en existe de nombreuses formes, qui peuvent toutes avoir de graves conséquences. On vous dit tout ce qu'il y a à savoir sur ce mal qui fait des ravages en Afrique. 

Par Alicia Mihami
Créé le 08.12.20, modifié le 08.12.20

Alerte à la méningite ! La méningite est une grave inflammation des fines membranes qui entourent le cerveau et la moelle épinière. Non soignée, elle peut entraîner de grave lésions cérébrales et peut même être mortelle ! Causée le plus souvent par  un virus, elle peut aussi être causée par une bactérie et parfois même, un champignon ou un parasite.

Les méningites virales sont les plus fréquentes et dans ces cas-là, certains symptômes dominent comme les maux de tête, les vomissements et la sensibilité à la lumière.  La maladie reste alors généralement bénigne. Le rétablissement se révèle le plus souvent spontané et le malade est totalement guéri au bout de quelques jours, sans séquelles. Ce type de méningite est souvent dû à des maladies virales très communes comme la varicelle, la rougeole ou encore les oreillons. 

Des formes plus rares mais plus dangereuses

Il faut surtout se méfier des méningites bactériennes ! Elles peuvent survenir après une infection respiratoire comme la pneumonie ou bien une infection "ORL" pour oto-rhino-laryngologique, c'est-à-dire qui touche le nez, la gorge ou les oreilles. C'est le cas la rhinopharyngite, de l'angine, de l'otite ou encore de la sinusite. Les bactéries liées à ces infections peuvent parfois passer dans le sang et infecter les méninges, les fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière. 

Lorsque l'infection se répand, un syndrome infectieux grave (défaillance des organes ou chute brutale de tension) vient s'ajouter aux symptômes et entraîner de graves conséquences. Le cerveau peut-être touché, entraînant des lésions, des pertes auditives et des difficultés d'apprentissage. Dans les cas les plus graves, une septicémie, une grave infection généralisée du sang, se déclare. 

Méningite à méningocoques : un fardeau pour l'Afrique

L'Afrique est particulièrement vulnérable face aux méningites ! La forme la plus grave qui sévit sur le continent est la méningite à méningocoques, causée par la bactérie Neisseria meningitidis. C'est aussi la forme la plus susceptible de provoquer des épidémies importantes. Cette forme particulière a un taux de mortalité allant jusqu'à 50% et entraîne très fréquemment des séquelles graves. En Afrique, elle s'étend du Sénégal à l'Éthiopie, formant ce qu'on appelle la ceinture de la méningite : environ 30.000 cas sont signalés chaque année dans cette zone. 

Même diagnostiquée très tôt, cette forme de la maladie peut entraîner la mort en 24 à 48h ! Il faut donc être particulièrement vigilant aux symptômes : raideur de la nuque, fièvre élevée, sensibilité à la lumière, confusion mentale, maux de tête et vomissements. Il faut alors réagir très vite et consulter un médecin, qui prescrira un traitement par antibiotiques pour lutter contre l'infection. Plus que tout, pour se protéger de la méningite, il faut se vacciner ! Des campagnes de vaccinations sont régulièrement menées dans les 26 pays de la ceinture de la méningite alors surtout, n'hésitez pas : mieux vaut prévenir que guérir !

  • Méningite
  • Maladies infectieuses
  • virus
  • Santé publique
  • Vaccin
  • Afrique
  • Cerveau
  • Neurologie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.