Santé publique

Urgences au Maroc : plus besoin de payer avant de vous faire soigner !

Voilà comment le Maroc veut mieux soigner les cas urgents (Illustration)  Source : Shutterstock

Le ministre marocain de la santé, Khaled Aït Taleb, demande aux hôpitaux de ne plus exiger le paiement des soins, aux cas urgents, avant leur prise en charge. 

Par Badr Kidiss
Créé le 29.11.19, modifié le 29.11.19

Après les cliniques privées, les hôpitaux publics ! S'il a décidé de mettre de l'ordre dans les cliniques marocaines, le ministre de la Santé n'a pas oublié un des maux qui frappent les hôpitaux marocains. Dans une lettre adressée aux directeurs des différents centres hospitaliers, il rappelle ainsi qu'il est "formellement interdit d'imposer aux patients en cas d'urgence le paiement de leur traitement avant une prise en charge médicale".

Le ministre de la Santé insiste également sur la nécessité d'appliquer l'article 42 du statut des hôpitaux qui stipule qu'un "patient souffrant, une personne blessée, ou une femme enceinte qui est sur le point d'accoucher, doivent être prises en charge et être hospitalisées si leur état le nécessite, même s'il n'y a pas de lits disponibles". Un rappel bienvenu alors qu'à Fès, une femme a été récemment été forcée d'accoucher en plein rue, faute de prise en charge.

Seuls les cas urgents sont "privilégiés"

Si le ministre de la Santé ne veut plus que des cas urgents errent dans les couloirs des hôpitaux, il espère aussi désengorger les urgences qui sont souvent pleines à craquer. Pour cela, il rappelle que "les patients qui ne nécessitent pas de soin d'urgence doivent être réorientés vers les admissions classiques". 

Ces malades seront soignés aux urgences, seulement si les médecins sont disponibles et uniquement après le paiement des frais de prise en charge. A l'approche des petites maladies hivernales comme le rhume, il n'y a plus qu'à espérer que le rappel à l'ordre d'Aït Taleb fasse son effet.

Source : http://www.alyaoum24.com/1338601.html
  • Maroc
  • Santé publique
  • Urgences
  • Accouchement

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.