Poliomyélite

Lutte contre la polio : le Congo va vacciner 1 million d'enfants

Contre la poliomyélite, la seule solution c'est la vaccination ! (Image d'illustration) 

La première phase de cette campagne, prévue du 27 au 29 mai, va cibler les enfants âgés de 0 à 5 ans. Les autorités sanitaires congolaises espèrent ainsi éradiquer le poliovirus non sauvage qui subsiste dans le pays.

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 23.05.21, modifié le 24.05.21

Le Congo relance la guerre contre la poliomyélite. Le pays veut briser la résistance du poliovirus non sauvage, cette variante qui se retrouve dans les pays où les enfants ne sont pas suffisamment vaccinés contre la poliomyélite. La République du Congo en faisant partie, le renforcement de la surveillance et la vaccination de routine deviennent une nécessité absolue. Le quotidien congolais Les Dépêches de Brazzaville signale qu’un cas "a été signalé dans le département du Kouilou" il y a peu.

Ce sont plus d'un million d'enfants, des nourrissons aux petits de 5 ans, qui vont recevoir les gouttes du vaccin oral les 27, 28 et 29 mai prochains, sur toute l’étendue du territoire national. Les agents vaccinateurs envoyés par le Programme élargi de vaccination (PEV) vont se déployer dans les ménages, les marchés, les écoles,  les frontières etc. Pour mieux combattre la polio, le PEV, qui dépend du ministère congolais en charge de la Santé, s’est doté début mars d’un centre des opérations d’urgence polio. 

Un Centre tout neuf dédié à la lutte contre la polio

Lors de l'inauguration, la ministre de la Santé Jacqueline Lydia Mikolo, a expliqué que le centre servira à "faciliter la collecte, la conservation et le traitement des données". Fruit du partenariat entre la République du Congo et l’initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, il a vu le jour peu après la découverte effectuée au  Kouilou. Son rôle dans la prévention et l'éradication de cette maladie au Congo sera primordial selon les autorités. 

La poliomyélite est une infection virale qui se transmet d’une personne à l’autre, principalement par voie fécale-orale ou, moins fréquemment, par de l’eau ou des aliments contaminés, et qui se multiplie à l’intérieur des intestins. La polio se manifeste par différents symptômes comme la fièvre, la fatigue, les vomissements, la raideur de la nuque et les douleurs dans les membres. Dans certains cas, elle se caractérise aussi par des paralysies irréversibles et l'arrêt du développement osseux. Bien qu’il n’existe pas de traitement contre la poliomyélite, la maladie peut être évitée par l’administration d’un vaccin simple et efficace. C’est pourquoi des efforts sont en cours dans tous les pays pour relever rapidement le niveau d’immunité chez les enfants, et pour les protéger contre les paralysies dues à la poliomyélite.

Source : Les Dépêches de Brazzaville
  • Poliomyélite
  • Congo RC
  • Brazzaville
  • Vaccin
  • Santé publique
  • Enfant

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.