Covid-19

Coronavirus : une femme enceinte peut transmettre la maladie à son enfant

Une femme enceinte peut transmettre le coronavirus à son enfant (photo d'illustration) 

Alors que la pandémie de coronavirus (Covid-19) continue de se propager, de nouvelles preuves montrent qu'une mère enceinte peut éventuellement transmettre le virus responsable de cette maladie à son nouveau-né.

Par Badr Kidiss avec AFP
Créé le 15.07.20, modifié le 15.07.20

On en apprend tous les jours ! Depuis son apparition, le coronavirus (Covid-19) nous livre ses secrets au compte-gouttes. La dernière en date concerne les femmes enceintes qui sont atteintes par cette maladie infectieuse. D'après de "solides preuves", les futures mères positives au coronavirus (Covid-19) peuvent transmettre le virus à leurs enfants à naître. 

Bien qu'il y ait eu que des cas isolés de bébés infectés par le nouveau coronavirus, de nouvelles études montrent le lien le plus fort à ce jour sur la transmission mère-enfant. Une étude française parue ce 14 juillet dans la revue Nature Communications vient confirmer pour la première fois qu'une contamination intra-utérine est possible. Après avoir analysé les prélèvements sanguins d'une maman porteuse du Covid-19 qui a accouché d'un petit garçon en mars dernier, les scientifiques estiment qu'une transmission via le placenta est rare mais possible. 

"Il est trop tôt pour évaluer clairement le risque"

Une autre étude italienne a trouvé le virus dans un placenta à terme, le cordon ombilical, le vagin d'une femme et dans le lait maternel. Les chercheurs de l'Université de Milan ont également identifié des anticorps spécifiques du Covid-19 dans les cordons ombilicaux chez plusieurs femmes ainsi que dans des échantillons de lait. Pour Claudio Fenizia, de l'Université de Milan et auteur principal de l'étude,"il est trop tôt pour évaluer clairement le risque et les conséquences potentielles". Car aucun bébé né durant cette étude n'a été testé positif au coronavirus.

"Notre étude vise à sensibiliser et à inviter la communauté scientifique à considérer la grossesse chez les femmes séropositives comme un sujet urgent à caractériser et décortiquer davantage", rappelle Fenizia. En juin dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que les mères infectées par le nouveau coronavirus devraient continuer à allaiter. "Nous savons que les enfants courent un risque relativement faible de Covid-19, mais sont à risque élevé de nombreuses autres maladies et affections que l'allaitement maternel empêche", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. 

  • Maman
  • Grossesse
  • Pédiatrie
  • Coronavirus
  • Enfant

Ces articles pourraient vous intéresser