Covid-19

Coronavirus : suspension du traitement à base de chloroquine en Tunisie

La Tunisie ne va plus traiter les malades du Covid-19 avec de la chloroquine (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

Le traitement à la chloroquine des malades atteints de la Covid-19 a été suspendu dans tous les hôpitaux en Tunisie, a annoncé ce mercredi  le comité permanent de lutte contre le coronavirus.
Par Ammar Belahcen
Créé le 27.05.20, modifié le 28.05.20

C’était un bruit de couloir, désormais c’est officiel. "Le traitement à la chloroquine des malades atteints de la COVID-19 a été suspendu dans tous les hôpitaux en Tunisie" précise Jalila Ben Khalil, membre du comité permanant de lutte contre le coronavirus.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Ben Khalil a justifié cette décision par la baisse du nombre de malades atteints de la Covid-19 dans les hôpitaux signalant qu’en date du 26 mai 2020, seulement 2 malades sont hospitalisés sur un total de 74 cas actifs placés sous surveillance.

Le Maroc et l’Algérie maintiennent la chloroquine

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de suspendre tous les essais cliniques avec de l'hydroxychloroquine, l'Algérie et le Maroc vont continuer à utiliser cette molécule controversée pour traiter les malades du nouveau coronavirus (Covid-19).

Dans une interview accordée à nos confrères de Leconomiste, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, explique que "les avis sur l’usage de la chloroquine dans le traitement du Sars-Cov-2 divergent. Mais, l’essentiel est que ce traitement intervient dans l’inactivation virale".

  • Tunisie
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • Médicaments
  • virus