Covid-19

Coronavirus : suspension du traitement à base de chloroquine en Tunisie

La Tunisie ne va plus traiter les malades du Covid-19 avec de la chloroquine (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

Le traitement à la chloroquine des malades atteints de la Covid-19 a été suspendu dans tous les hôpitaux en Tunisie, a annoncé ce mercredi  le comité permanent de lutte contre le coronavirus.

Par Ammar Belahcen
Créé le 27.05.20, modifié le 28.05.20

C’était un bruit de couloir, désormais c’est officiel. "Le traitement à la chloroquine des malades atteints de la COVID-19 a été suspendu dans tous les hôpitaux en Tunisie" précise Jalila Ben Khalil, membre du comité permanant de lutte contre le coronavirus.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Ben Khalil a justifié cette décision par la baisse du nombre de malades atteints de la Covid-19 dans les hôpitaux signalant qu’en date du 26 mai 2020, seulement 2 malades sont hospitalisés sur un total de 74 cas actifs placés sous surveillance.

Le Maroc et l’Algérie maintiennent la chloroquine

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de suspendre tous les essais cliniques avec de l'hydroxychloroquine, l'Algérie et le Maroc vont continuer à utiliser cette molécule controversée pour traiter les malades du nouveau coronavirus (Covid-19).

Dans une interview accordée à nos confrères de Leconomiste, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, explique que "les avis sur l’usage de la chloroquine dans le traitement du Sars-Cov-2 divergent. Mais, l’essentiel est que ce traitement intervient dans l’inactivation virale".

  • Tunisie
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • Médicaments
  • virus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.