Grossesse

Grossesse : faire du sport est-il dangereux pour votre bébé ?

Pratiquer un sport pendant la grossesse, oui, mais avec modération ! (Image d'illustration) 

Etre enceinte ne signifie pas qu'il faut renoncer à bouger son corps. Si certains sports sont bannis pendant la grossesse, d'autres sont fortement recommandés. Quelles sont les pratiques sans risque ? AlloDocteurs Africa vous dit tout.

Par Alicia Mihami
Créé le 09.02.21, modifié le 10.02.21

Être enceinte n'est pas une maladie ! Pour certaines femmes, l'idée de devoir arrêter le sport pendant la grossesse est même insupportable voire source d'angoisse pour celles qui craignent la prise de poids - pourtant tout à fait normale - qui accompagne la grossesse. Mais faire du sport quand on est enceinte, est-ce que c'est déconseillé ? 

Avec la grossesse, tout est une question de modération. Vous n'êtes pas malade, certes, mais il faut prendre en compte votre état, pour votre santé et celle de votre bébé. Maintenir une activité physique pendant la grossesse peut avoir des bienfaits, notamment en vous aidant à préparer vos muscles pour la poussée de l'accouchement. Mais il faut bien choisir son sport et surtout, demander l'avis d'un médecin avant de vous lancer. 

Évitez les sports d'impact

Certains sports sont totalement déconseillés pendant la grossesse, et ce dès le 2ème ou 3ème mois. Par exemple, la course à pied est déconseillée, en raison des impacts répétés et de la pression qu'elle impose aux muscles du périnée. Idem pour les sports qui vous exposent à des risques de choc ou de chute : monter à cheval ou pratiquer un sport de combat est fortement déconseillé pendant votre grossesse, surtout à partir du 2ème trimestre. 

Attention aussi aux sports qui peuvent entrainer un essoufflement ! Travailler son système cardio-vasculaire permet de gagner en endurance, ce qui est important pour mieux vivre son accouchement. Mais attention à ne pas forcer. Si vous avez le souffle court, votre bébé manque d'oxygène. Ce n'est pas grave si ça arrive une fois de temps en temps, en montant un escalier ou bien en soulevant quelque chose de lourd (un autre enfant par exemple !), mais si vous pratiquez régulièrement un sport qui vous pousse à être essoufflée, vous risquez d'entraîner des retards de croissance chez bébé. 

Privilégier les pratiques douces 

La marche est un bon moyen de vous maintenir en forme sans mettre votre corps à trop rude épreuve. On fait juste attention à où on met les pieds, pour éviter de tomber ! La natation est aussi un excellent sport à pratiquer tout au long de votre grossesse. En nageant, vous travaillez votre souffle, vous musclez votre périnée (idéal pour diminuer les risques de déchirures à l'accouchement) et vous musclez votre dos, ce qui sera utile pour limiter les douleurs qui peuvent survenir au 3ème trimestre. 

Les étirements ou encore le yoga prénatal sont également recommandés lorsque vous êtes enceinte, tant pour aider à rester en forme et soulager les petites douleurs liées à la grossesse que pour votre bien-être mental. Mais il ne faut pas en abuser. La femme enceinte sécrète une hormone, la relaxine, qui assouplit les ligaments, les muscles et les cartilages, afin de préparer le corps de la future maman à l'accouchement. Mais si cette hormone vous donne l'impression d'être plus souple, elle peut aussi vous jouer des tours : à trop s'étirer, une femme enceinte a plus de chances de se blesser, surtout en fin de grossesse. Pour bouger lorsque vous attendez un bébé, le mot d'ordre c'est la sécurité !

  • Grossesse
  • Accouchement
  • Maman & bébé
  • Sport
  • Bien-être

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.