Bon Usage du Médicament

La pilule, un contraceptif qui mérite quelques explications

La pilule est le moyen de contraception le plus répandu au monde (Image d'illustration) 

La pilule est vu comme un moyen d'émancipation par de nombreuses femmes mais ce moyen de contraception  se heurte parfois à des croyances ou un manque d'information. On vous dit tout ce qu'il faut savoir pour bien prendre ce médicament !

Par Alicia Mihami
Créé le 02.03.21, modifié le 22.03.21

C'est le moyen de contraception le plus répandu au monde ! La pilule est une contraception à base d'hormones. Destinée aux femmes, elle se présente sous forme de petits comprimés à avaler. Attention, la pilule protège des grossesses, mais pas des infections et maladies sexuellement transmissibles ! Il faut donc tout de même utiliser un préservatif si vous changez de partenaire ou si vous ou votre partenaire n'avez pas fait de tests...

La pilule c'est quoi ?

Il existe deux types de pilule :

Les pilules progestatives, qui contiennent un "progestatif" de synthèse (le désogestrel ou le lévonorgestrel) et miment les effets de la progestérone, hormone sexuelle féminine.

  • Les pilules de désogestrel bloquent l'ovulation et épaississent la glaire cervicale, une sécrétion naturelle qui empêche le passage des spermatozoïdes. Certaines femmes peuvent alors ne plus avoir leurs règles.
  • Quant aux pilules à base de lévonorgestrel, elles ne bloquent pas l'ovulation, mais agissent seulement sur l'épaisseur de la glaire cervicale. Dans ce cas, les règles continuent un rythme régulier (toutes les 4 semaines environ) 

Les pilules oestroprogestatives ou "combinées". Elles contiennent deux types d'hormones sexuelles féminines, l'œstrogène et un progestatif de synthèse. Ces pilules agissent à trois niveaux : elles bloquent l'ovulation, épaississent la glaire cervicale et affinent la muqueuse de l'utérus, pour empêcher un ovule fécondé de se fixer sur la paroi de l'utérus et donc rendre la grossesse impossible.

Est-ce que c'est dangereux ?

Une rumeur encore trop répandue prétend que la pilule rend stérile. C'est complètement faux ! Lorsque vous arrêtez de prendre la pilule, votre cycle reprend son cours normal. Il faut parfois un peu de temps au corps pour se "réveiller", mais en moyenne, 90% des femmes parviennent à tomber enceinte dans l'année qui suit l'arrêt de leur contraceptif.

Si après un an d'essais réguliers, vous ne parvenez toujours pas à tomber enceinte, il faudra penser à consulter un médecin, mais la pilule n'est jamais responsable de l'infertilité !

Un médicament, c'est du sérieux

Elle n'est pas dangereuse, mais la pilule est un médicament, et comme tout traitement, elle a son lot de contre-indications et d'effets secondaires. Elle peut notamment augmenter le risque de thrombose ou de phlébite, ou bien d’augmenter la tension artérielle. Pour ces raisons, on évite de prescrire la pilule à certaines femmes : les diabétiques dont le diabète n’est pas équilibré, les fumeuses, les femmes souffrant de problème de circulation ou encore d'obésité se verront conseiller un autre type de contraception.

Enfin, on sait que la pilule peut avoir des effets secondaires : prise de poids, douleurs aux seins, baisse de libido, maux de tête... Chaque femme est différente. Certaines n'auront aucun effet, d'autres plusieurs... L'important est de s'écouter et d'en parler à son médecin, pour trouver la pilule qui vous conviendra le mieux !

Comment bien prendre sa pilule ?

La pilule est un traitement continu et sur le long terme, qui nécessite un peu d'organisation. Les comprimés doivent être pris tous les jours, à heure fixe (pour les pilules "combinées", il faut un délai maximal de 12 heures), en suivant bien l'ordre de la plaquette (les jours sont écrits dessus) et il est très important de ne pas l'oublier pour qu'elle soit efficace. La pilule peut se présenter sous deux types de plaquettes différentes : 

  • Les plaquettes de 21 comprimés : il faut prendre une pilule par jour, à heure fixe. Arrivé à la fin de la plaquette, il faut attendre 7 jours sans prendre de comprimés. C'est pendant cette période que les règles vont arriver. Au bout du 7ème jour, on commence une nouvelle plaquette, même si les règles ne sont pas terminées
  • Les plaquettes de 28 comprimés : il faut prendre une pilule par jour, à heure fixe, sans jamais s'arrêter. Ces plaquettes contiennent des comprimés placebo, c'est-à-dire sans hormone de contraception, qui permettront à la femme d'avoir ses règles lorsqu'elle arrive sur les derniers comprimés de la plaquette. Quand on a terminé la plaquette, on en commence une nouvelle, même si les règles ne sont pas finies. L'avantage de cette pilule est qu'elle limite le risque d'oubli, car on n'arrête jamais de la prendre

 Si vous prenez bien votre pilule, sans l'oublier, vous serez protégée même pendant les 7 jours d'arrêt, ou les jours où vous prendrez les comprimés placebo.

Que faire en cas d'oubli ?

Même en étant bien organisée, un oubli peut arriver ! Penser à prendre un traitement chaque jour à heure fixe est une vraie charge. Ne soyez pas trop dure avec vous-même si vous avez manqué une prise. Si la règle des 12h est un principe général, la conduite à tenir en cas d'oubli est différente d'une pilule à l'autre. Certaines pilules restent efficaces jusqu'à 72h de retard, d'autres perdent leur efficacité après seulement 3 heures. Le plus important est de bien conserver la notice d'utilisation de votre pilule, pour avoir la marche à suivre en cas d'oubli.

Si vous avez un doute, comme toujours, la meilleure solution est de consulter votre médecin ou votre pharmacien ! En cas d’absence de règles ou de règles différentes de d’habitude, de tensions mammaires, faites un test de grossesse au moins 15 jours après le rapport à risque.

 Voici la conduite à tenir pour éviter au maximum le risque de grossesse en cas d'oubli : 

  • Si l'oubli date de moins de 12 heures (par exemple, mardi matin, vous vous rendez compte que vous avez oublié la pilule du lundi soir) : prenez le comprimé oublié dès que possible et continuez à prendre votre pilule normalement ensuite. Vous ne risquez rien en prenant deux pilules dans la même journée et l'effet contraceptif de la pilule reste efficace
  • Si l'oubli date de plus de 12h (par exemple, vous réalisez en prenant la pilule du mardi soir que vous avez oublié de prendre celle de lundi soir) : prenez les deux comprimés d'un coup et continuez votre plaquette normalement les jours suivants. Pendant les 7 jours qui suivent l'oubli, vous devrez utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels, car l'efficacité de votre pilule n'est plus garantie.
  • Si vous avez eu un rapport sexuel non protégé dans les 5 jours précédant l’oubli ou si vous avez oublié 2 comprimés ou plus, prenez le plus vite possible une contraception d'urgence comme la pilule du lendemain. Cette pilule spéciale se trouve en pharmacie et permet de vous protéger en cas d'oubli de pilule ou d'accident de préservatif

Retrouvez ici tous nos articles sur le bon usage du médicament

  • Contraception
  • Santé féminine
  • Santé sexuelle
  • Santé publique
  • femmes
  • Grossesse
  • VIH / SIDA
  • Afrique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.