Santé publique

Maroc : Après Marrakech, Fès veut devenir une "Ville sans Sida"

Au Maroc, Fès poursuit son engagement contre le Sida (Illustration)  Source : ALCS

Après Marrakech, Casablanca et Rabat, Fès vient de rejoindre le réseau mondial des villes les plus engagées contre le Sida. De quoi remobiliser les acteurs de la lutte contre l’épidémie du VIH au coeur du Maroc.

Par AlloDocteurs Africa
Créé le 14.02.20, modifié le 14.02.20

Faire de Fès une ville sans sida ! C'est le pari des autorités qui viennent de signer leur engagement dans le réseau Fast-Track cities (villes internationales sans le sida). Ce dernier est constitué de plus de 250 villes engagées contre le sida, ayant comme objectif d'atteindre zéro nouvelle contamination d'ici 2030. En les rejoignant, la plus ancienne des villes impériales du Maroc confirme la volonté du Royaume d'accélérer sa riposte contre l'épidémie du VIH. 

Si la maladie tue 40% moins de Marocains qu'en 2010, le VIH/Sida continue de faire des victimes "à cause des diagnostics tardifs et des infections et maladies opportunistes" nous explique Mehdi Karkouri, président de l'Association de lutte contre le Sida (ALCS).  

Accélérer la riposte

Pour le bureau marocain de l'ONUSIDA, l'engagement de Fès va permettre "la responsabilisation des acteurs de la ville" pour intensifier la riposte du pays face à cette maladie qui fait encore des ravages chez les usagers de drogues. De son côté, l'ALCS rappelle que la lutte contre le VIH/Sida passe par l'engagement des villes, qui doivent améliorer les services de prise en charge du VIH et le déploiement du traitement antirétroviral. 

S'il veut atteindre l'objectif mondial fixé par l'ONUSIDA (90-90-90), le Maroc doit encore faire quelques efforts. Aujourd'hui, 21.000 Marocains sont séropositifs mais, seulement 77% d'entre eux savent qu'ils sont porteurs de l'infection. 84% de ceux-là bénéficient d'un traitement et un suivi, alors que 91% des malades sous traitement ont une charge virale indétectable (c'est-à-dire qu'ils ne transmettent plus le VIH). On y est presque. 

  • Maroc
  • Sida
  • VIH / SIDA
  • Epidémie
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.