Santé publique

Le Maroc enregistre une forte augmentation des cancers du sein et du poumon

Le cancer du sein fait des ravages au Maroc (Illustration)  Source : Miguel Á. Padriñán / Pixabay

Au Maroc, l’OMS tire la sonnette d’alarme. Le nombre de cancers au Royaume est en forte progression, notamment les cancers du poumon et du sein. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 19.02.20, modifié le 19.02.20

La situation est inquiétante ! Le nombre de cancers au Maroc est en forte progression, selon les dernières données de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). 

En 2018, plus de 52000 nouveaux cas de cancer ont été enregistrés au Maroc, et plus de 30.000 personnes sont mortes. Sur les huit dernières années, les cancers du poumon et du sein sont les plus élevés. Si près de 6000 Marocaines ont été atteintes d'un cancer du sein en 2012, ce chiffre a doublé en seulement six ans. Et la situation ne devrait pas s'arranger de si tôt : l’OMS annonce de sombres prévisions pour 2024, avec 26.000 cas. 

Même constat pour le cancer du poumon qui est passé de 3.928 cas en 2012, à 6.488 en 2018. D’ici 2024, l’OMS parle même de 12.000 cas. 

Pourquoi le Maroc ?

Si le cancer explose en Afrique de manière générale, c'est sans doute parce que le continent concentrait ses efforts dans la lutte contre les maladies infectieuses et parasitaires. Aujourd'hui encore, très peu d'hôpitaux sur le continent disposent du matériel nécessaire pour diagnostiquer et soigner tous les cancers. 

Mais l'espoir existe. A l'image du Maroc, les pays africains lancent la riposte pour mieux lutter contre le cancer. Encore faut-il que les autorités améliorent rapidement la prise en charge de ce mal qui ruine la santé de plusieurs africains. 

Source : https://www.who.int/countries/mar/fr/
  • Maroc
  • Cancer
  • Santé publique