Santé publique

L'Algérie veut mieux prendre en charge ses femmes enceintes

L'Algérie veut améliorer la prise en charge des femmes enceintes  Source : Shutterstock

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune veut soigner les maux du système de santé. Pour cela, il veut notamment améliorer la prise en charge des femmes enceintes et des cas urgents. 

Par Badr Kidiss
Créé le 20.01.20, modifié le 20.01.20

Améliorer la prise en charge dans les services d'urgence et les services de maternité. Cela semble être la principale priorité "santé" du président Abdelmadjid Tebboune, d'après le communiqué publié après le Conseil des ministres du samedi 18 janvier.

Un an après que la grève des médecins résidents ait complètement paralysé le système de santé public, les Algériens sont de plus en plus nombreux à qualifier leurs hôpitaux de "mouroirs". A tel point que beaucoup d'Algériennes n'hésitaient pas à partir en France pour accoucher. Pour les autorités, les Urgences et les Services obstétriques sont même le "maillon faible" du système sanitaire. Face à cette situation, M. Tebboune veut adopter un plan d’urgence pour améliorer l'accueil et la prise en charge des femmes enceintes et des cas urgents. Mais ce n'est pas tout... 

Afin d'alléger la pression sur les hôpitaux d'Alger, le président Tebboune espère accélérer "la réalisation d’un hôpital d’une capacité de 700 lits" dans la capitale. Autant de mesures qui devront être validées par le Parlement avant d'être appliquées..

  • Algérie
  • Santé publique
  • Médecin
  • Grossesse

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.