Santé publique

Burkina : deux morts après une contamination à l'anthrax

Deux personnes sont mortes de l'anthrax au Burkina Faso (Image d'illustration) 

Un foyer de charbon infectieux, responsable de l'anthrax, a été détecté au Burkina Faso. Après deux décès,  des mesures ont été prises pour tenter de stopper la progression de la maladie. 

Par Alicia Mihami avec AFP
Créé le 25.02.21, modifié le 25.02.21

La maladie du charbon frappe le Burkina Faso. Deux personnes sont décédées de l'anthrax, la maladie causée par un bactérie appelé "Bacillus anthracis".  Une troisième personne a été hospitalisée dans le sud-ouest du pays. "Un foyer de charbon bactérien a été déclaré dans la province de la Bougouriba, précisément à Dano, dans la commune de Guéguéré", a indiqué le ministre chargé des Ressources animales, Modeste Yerbanga. Selon lui, ces décès ont suivi la mort récente de quatre bœufs. La viande d'un de ces animaux a été consommée par des habitants de la localité. 

"Immédiatement après, nous avons constaté deux morts. Les  résultats des analyses effectués par les services sanitaires ont confirmé qu’ils sont morts du charbon", explique le ministre. "Une autre personne qui manifestait les signes du charbon bactérien a été très vite prise en charge" et hospitalisée, a-t-il précisé. Le Burkina Faso enregistre régulièrement des foyers de contagion dans trois régions, Sud-ouest, Sahel et Hauts-bassins,  appelés "les champs maudits", pour leur résistance à la bactérie du charbon, qui peut vivre plus de cinquante ans sous terre. 

Surveillance et vaccination

La commune de Guéguéré a été placée sous surveillance, après l'infection par l'anthrax de troupeaux de bœufs. La maladie serait apparue le 22 janvier dernier. Pour circonscrire la propagation de l'anthrax, 4.000 doses de vaccin anti-charbonneux ont été mis à disposition, pour une vaccination gratuite. Le gouvernement a également entamé une campagne de sensibilisation des éleveurs sur le charbon bactérien, et les risques liés à la consommation de viande provenant de cadavres d'animaux.

La maladie du charbon, ou anthrax, est une infection aiguë qui touche aussi bien l'animal que l'homme. La bactérie Bacillius anthracis existe dans la nature, mais elle est aussi considérée comme une arme bactériologique. Il existe trois formes de la maladie : l'anthrax cutané, contracté lorsque des spores de la bactérie entre en contact avec une plaie, l'anthrax gastro-intestinal, qui se développe après avoir consommé de la viande infecté et l'anthrax par inhalation, considéré comme la forme la plus dangereuse, que l'on contracte simplement en respirant. Sans un traitement rapide, cette forme est mortelle dans 90% des cas. 

  • Zoonose
  • Bactérie
  • Burkina Faso
  • Anthrax
  • Alimentation
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.