Rougeole

Plus mortelle que l'épidémie de Covid-19, la rougeole sévit toujours en Afrique

Une équipe MSF menant une vaccination contre la rougeole à Beboto, au Tchad, en février 2020  Source : Julia Sohn/MSF

Alors que le coronavirus s'enracine tout doucement en Afrique, les systèmes de santé de plusieurs régions continent doivent aussi faire face au retour d'une grande tueuse : la rougeole.
Par Badr Kidiss
Créé le 27.05.20, modifié le 27.05.20

Elle est facilement évitable grâce aux vaccins. Pourtant, la rougeole continue de faire des ravages dans plusieurs régions du continent africain. En République démocratique du Congo (RDC), plus de 6.600 enfants sont morts de la rougeole depuis janvier 2019.

Que ce soit au Tchad, au Burundi, au Niger, en Centrafrique ou en RDC, les campagnes de vaccinations et l’accès aux soins sont affectés par les mesures de prévention du nouveau coronavirus Covid-19. Face à cette situation, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et Médecins sans frontières (MSF) multiplient leurs efforts pour vacciner un maximum d'enfants. 

C'est quoi la rougeole ?

La rougeole, maladie extrêmement contagieuse, provoque des épidémies meurtrières. Causée par un virus qui gagne les voies respiratoires et se diffuse rapidement dans l'ensemble de l'organisme, la rougeole est très dangereuse. Son virus, qui est l'un des plus contagieux, peut rester dans une pièce deux heures après le passage d'une personne infectée. Et en Afrique, en particulier dans certains pays, la rougeole est un problème de santé publique. 

Cette maladie virale touche essentiellement les jeunes enfants, et elle devient mortelle en cas de complications. En Afrique, la rougeole fait notamment des ravages quand elle est associée au paludisme ou à la malnutrition. 

L'importance du vaccin

"Nous disposons d’un vaccin antirougeoleux sûr et efficace depuis plus de 50 ans", explique le Dr Robert Linkins, chef de l’unité Accelerated Disease Control des CDC et Président de l’Initiative contre la rougeole et la rubéole. On estime que ce vaccin a sauvé, à lui seul, plus de 23 millions de personnes en 18 ans.

Mais depuis 2010, le nombre d'enfants dans le monde qui ont reçu la première dose du vaccin (sur deux doses recommandées) stagne à 86%. Pour que tout le monde soit protégé de la rougeole, l'objectif est 95%. En Afrique, moins d'un pays sur trois a vacciné au moins 90% de sa population. Autant dire que la situation est urgente. 

"Le fait qu’un enfant meure d’une maladie évitable par la vaccination comme la rougeole est franchement un scandale et un échec collectif dans la protection des enfants les plus vulnérables dans le monde", regrette le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

  • Rougeole
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus
  • Niger
  • Congo RDC
  • Burundi
  • Tchad
  • Afrique
  • République Centrafricaine