Covid-19

Covid-19 : Le Maroc prolonge son confinement jusqu’au 20 mai

Une rue vide au Maroc (illusration)  Source : MAP

Comme pressenti, le Maroc prolonge d'un mois son confinement total pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

Par Sabrina El Faiz
Créé le 18.04.20, modifié le 18.04.20

C'était imminent, c'est officiel. Les Marocains ne sortiront pas de chez eux, ce lundi 20 avril, comme prévu. La période de confinement due à la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) se poursuivra jusqu’au 20 mai. Touché depuis début mars par le coronavirus, le Maroc vient de franchir la barre des 2.600 cas confirmés. La région de Casablanca-Settat est pour l'heure la plus durement touchée par cette maladie infectieuse qu'est le Covid-19. Elle est suivie par Marrakech-Safi, Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la région de Beni Mellal-Khénifra.

La pandémie du nouveau coronavirus ne cesse de gagner du terrain au Royaume. Si bien qu'un prolongement de la période de confinement semblait être une évidence, notamment pour le chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani.

Chronologie d’un confinement

Débuté le 20 mars à 18h, le confinement s'est accompagné de nombreuses mesures de sécurité sanitaires imposées par le pays afin de lutter contre la propagation de Covid-19. Le pays a notamment suspendu les vols internationaux, fermé les écoles qui donnent des cours à distance, les universités, les lieux culturels et sportifs, les cafés, les restaurants, les commerces "non essentiels" et même les mosquées. Le port du masque est obligatoire depuis le 7 avril dernier et il est impossible de se déplacer sans une attestation de déplacement dérogatoire.

Outre ces mesures, sont venues peu à peu s’ajouter d’autres décisions visant à aider les citoyens tels que l’indemnité forfaitaire mensuelle de 2.000 dirhams nets en faveur de salariés affiliés à la CNSS le 26 mars, l’indemnisation des ménages ramédistes quelques jours après, le lancement d’un soutien aux TPME qui investissent dans la fabrication de produits et équipements utilisés contre cette pandémie, le report des remboursements et échéances, ouverture de plusieurs hôpitaux de campagne…

Restera à régler la situation des Marocains bloqués à l'étranger alors que des touristes internationaux sont de leur côté bloqués au Maroc. De nombreux Marocains ont prouvé leur solidarité en les aidant à tenir jusqu'à leur retour dans leur patrie d'origine. Partout dans le monde, le confinement est une mesure utile pour ralentir la progression du virus et désengorger les hôpitaux. Elle est en revanche difficile à vivre pour les populations.

  • Coronavirus
  • Maroc