Covid-19

Au Maroc, les tests rapides sont là !

Les tests antigéniques sont disponibles à Casablanca (image d'illustration) 

Les tests antigéniques sont arrivés à Casablanca ! De quoi faciliter le dépistage des Marocains, à l'approche de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 06.12.20, modifié le 08.12.20

Devant le chapiteau de Casablanca-Anfa mis en place par le ministère de la Santé, les patients prennent place tout en respectant la distanciation sociale imposée. S’ils sont là, ce n’est pas pour le fameux test PCR, mais pour un test de dépistage rapide, dit aussi test antigénique.  

Ces tests ont débuté à Casablanca il y a quelques jours, et font déjà des émules ! Il faut dire que contrairement aux tests habituels, il ne faut pas attendre 24 à 48 heures pour avoir les résultats, mais seulement 15 minutes. Un quart d’heure au bout duquel le patient connaît son résultat, et même la démarche à suivre dans le cas où on a testé positif au coronavirus : on est dirigé directement vers l’hôpital de jour avec une fiche de référence pour recevoir immédiatement sa prescription médicamenteuse. 

Comment fonctionnent ces tests ?

Le prélèvement est réalisé, comme pour les tests PCR, dans les narines au moyen d’un long coton-tige, qu'on appelle écouvillon. Mais contrairement aux tests virologiques PCR, les tests antigéniques ne nécessitent pas d'analyse en laboratoire. Car si les premiers cités identifient le matériel génétique du coronavirus, les seconds repèrent des protéines du virus. Ce qui explique la rapidité de leur résultat, dont la lecture est aussi très simple puisqu’il s’agit d’une bandelette qui ressemble à celle des tests de grossesse.

Un test rapide… et gratuit !  

Dès les premiers jours, le succès était au rendez-vous ! Le chapiteau Casablanca-Anfa a déjà enregistré une cadence journalière de 150 tests antigéniques et une centaine de tests PCR réalisés.  Un succès qui s'explique en partie par la gratuité du service, un soulagement pour les nombreux patients qui ont déjà dû débourser entre 500 et 700 dirhams, non-remboursables, pour des tests PCR.  

Cette nouvelle mesure évitera peut-être aux personnes présentant des symptômes du coronavirus de laisser trainer l’affaire, faute de moyens. Une telle rapidité permet aux Marocains de reprendre leurs activités habituelles, sans risquer de contaminer autrui. Idem pour les voyageurs qui auraient besoin d’un test négatif de moins de 72 heures.  

  • Maroc
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique
  • tests du Covid-19
  • mesures barrières
  • Casablanca

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.