Covid-19

Au Maroc, le vaccin AstraZeneca sera administré sans essais cliniques

Le Maroc se prépare à lancer sa campagne de vaccination anti-Covid (Illustration)  Source : iStock/Motortion

Alors que le Maroc n'a toujours pas reçu le moindre vaccin anti-Covid, celui développé par AstraZeneca pourrait être administré au Royaume sans être passé par la phase d'essais cliniques sur le sol marocain. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 14.12.20, modifié le 16.12.20

On en sait un peu plus sur les vaccins anti-Covid au Maroc. Si le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a annoncé en début de semaine que le royaume n'avait pas encore réceptionné aucune dose d'un vaccin contre le coronavirus, la suspension des essais cliniques péruviens de la solution développée par AstraZeneca n'a pas rassuré les Marocains. 

Rappelons que les autorités ont cherché à s'assurer dès le départ leur approvisionnement auprès de deux fournisseurs : le chinois Sinopharm et le suédo-britannique AstraZeneca. Alors que la phase III de l'essai clinique du vaccin de Sinopharm se poursuit dans de nombreux pays dont le Maroc, le vaccin d'AstraZeneca ne va pas être testé au royaume. Selon le professeur Saïd Moutawakil, médecin, anesthésiste-réanimateur et membre du Comité scientifique de suivi du Covid-19, cette procédure serait sans risque. Dans les colonnes de le360, il explique qu’il n’est pas nécessaire de faire des essais cliniques dans tous les pays où seront administrés les différents vaccins. Avant de préciser qu'"aucun laboratoire ne peut imposer à un pays de réaliser des essais cliniques d'un vaccin. Cet essai multicentrique du vaccin chinois au Maroc, c’était un choix".

Incertitude 

Le retard d'AstraZeneca encourage l'incertitude des Marocains, en raison d’erreurs reconnues par le laboratoire fabricant lui-même. Si les autorités tentent de rassurer les citoyens, Tayeb Hamdi, médecin généraliste et vice-président de la Fédération nationale de la santé, estime à son tour que les essais cliniques ne sont pas nécessaires. Car, selon lui, le virus responsable du Covid-19 connaît, jusque-là, que très peu de mutations. 

Pourtant, nombreux sont les internautes au royaume qui s'interrogent sur l'existence d'une "souche marocaine" du coronavirus. Une hypothèse que le Dr Hamdi a tenu à démentir en rappelant que "c’est le virus qu’on manipule, et non les gènes des Marocains". En attendant l'annonce du calendrier de vaccination contre le coronavirus, les Marocains sont invités à célébrer le réveillon du Nouvel an chez eux. 

  • Maroc
  • Vaccin
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.