Santé publique

Le manque de toilettes en Afrique, un problème de santé publique

Quelque 2,0 milliards de personnes ne disposent toujours pas de toilettes ou de latrines (photo d'illustration) 

Sur Terre, il y a plus de personnes qui ont un téléphone portable que de gens qui ont accès à des sanitaires. A l'occasion de la journée mondiale des toilettes, AlloDocteursAfrica vous parle de l'importance du petit coin en matière de santé publique. 

Par Badr Kidiss
Créé le 19.11.20, modifié le 19.11.20

En 2020, près de 6 milliards de personnes ont un téléphone portable, mais quelque 2 milliards de personnes ne disposent toujours pas de toilettes ou de latrines. Parmi elles, 673 millions défèquent à l’air libre, par exemple dans les caniveaux, derrière des buissons ou dans des plans d’eau. Un constat qui se vérifie notamment en Afrique. À l'occasion de la journée mondiale des toilettes, qui a lieu chaque année le 19 novembre, AlloDocteurs Africa fait le point sur la situation.

Pourquoi le manque de toilettes est dangereux

Faute d'un accès aux toilettes et de dispositifs d'assainissement efficaces, un tiers de la population mondiale se contente d'un "système D" qui peut être mortel. Pour faire leurs besoins, ces personnes utilisent des seaux, des sacs plastiques ou des latrines mal isolées, quand ils ne défèquent pas carrément à l’air libre. De quoi créer d'énormes stocks de déchets et entrainer l'apparition de nombreux microbes responsables de maladies assez graves. 

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l’assainissement de mauvaise qualité est lié à la transmission de maladies telles que le choléra, la dysenterie, l’hépatite A, la typhoïde, la poliomyélite et la diarrhée. Cette dernière est responsable d'environ 8% de tous les décès en Afrique, rien que ça. Pourtant, ces morts sont évitables. L’amélioration de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et de l’hygiène permettrait, selon l'OMS, d’éviter chaque année la mort de 297.000 enfants de moins de 5 ans.

Les avantages des toilettes

Au-delà de la diminution du risque de diarrhées, les toilettes présentent de nombreux avantages pour la santé selon l'OMS : 

  • la diminution de la propagation des vers intestinaux, de la schistosomiase et du trachome, des maladies tropicales négligées dont souffrent des millions de personnes en Afrique
  • la diminution de la gravité et des conséquences de la malnutrition
  • la promotion de la dignité humaine et le renforcement de la sécurité, notamment pour les femmes et les jeunes filles, qui peuvent être victimes d'agressions lorsqu'elle sortent de chez elles pour faire leurs besoins, surtout la nuit
  • la fréquentation scolaire des jeunes filles augmente en particulier lorsqu’on met à leur disposition des installations séparées d’assainissement
  • le recyclage potentiel de l’eau, des énergies renouvelables et des nutriments à partir des matières fécales. 
  • Afrique
  • hygiène
  • Santé publique
  • Eau

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.