Personnalités

Cameroun : Le miraculé Moselly Njebayi revient dans l’arène politique

Source : Arnaud Ntchapda

Le vice-président du parti d’opposition camerounais UNDP, Moselly Njebayi, a recouvré la santé et s’est engagé aux élections législatives du 9 février 2020.  

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 09.02.20, modifié le 18.02.20

Je dois remercier le Seigneur Dieu Tout-Puissant de me donner des forces  puisque je sors de très loin pour avoir été malade pendant très longtemps. Mes facultés aujourd’hui me permettent d’oser“. C’est un Moselly Njebayi ému, reconnaissant et subjugué qui nous parle en cette fin du mois de janvier.

Le transitaire de profession a conscience qu’il revient de loin. De très loin, même. Il fait référence à cette terrible maladie qui a failli lui coûter la vie en 2017. “Je le dis haut et fort : j’ai été à 90% de l’autre côté. Aujourd’hui me voici“, clame-t-il, triomphal, engoncé dans le confortable fauteuil de son bureau situé dans un quartier chic de la ville portuaire de Douala.

Un heureux hasard…

La parotide maligne comportant des germes cancérigènes qui s’était métastasée au niveau de sa joue droite n’est plus qu’un triste souvenir. Elle a été éradiquée grâce à une intervention chirurgicale lourde, effectuée au Centre de médecine nucléaire de Melun, en France. L’opération aura duré en tout près de 9 heures d’horloge. Largement plus que les 2 heures et demie initialement prévus.

L’homme a surtout eu de la chance car son sang n’était pas atteint. “J’ai été un gros malade. A ce que je sache, je ne le suis plus aujourd’hui. J’ai toute mon énergie après avoir subi tout ce que j’ai eu à subir. Je dis grandement merci à Dieu parce que je suis un revenant. Qui eut cru qu’aujourd’hui je me tiendrais debout pour m’exprimer  et dire un certain nombre de choses. Louons le Seigneur“, réitère l’ancien dirigeant de club de football. Sorti de la salle d’opération avec comme unique séquelle une déformation de sa joue droite, Moselly Njebayi va effectuer plusieurs voyages entre le Cameroun et la France. Il subit 120 séances de radiothérapie et des contrôles sur place à Douala. Avec en prime une hygiène de vie "différente" pour revenir en pleine forme  !   

Dans l’arène politique et en forme !

La pathologie de Moselly Njebayi, 70 ans aujourd’hui, a été découverte tout à fait par hasard. “J’ai effectué un contrôle en 2017 à l’étranger. Au cours de celui-ci l’on a constaté que j’étais porteur d’une maladie. Moi-même je ne ressentais rien dans mon organisme. C’est après les examens que j’effectuais que je me suis redu compte que j’avais un problème“, raconte-t-il.

La page de ce difficile moment de sa vie désormais tournée, le vice-président du comité central de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP), un des principaux partis de l’opposition au Cameroun, est redescendu dans l’arène politique où il se bat depuis plusieurs décennies.

C’est lui qui a été désigné pour conduire la liste de l’UNDP aux législatives du 9 février 2020 à Wouri Est (circonscription électorale qui regroupe les arrondissements de Douala 3 et Douala 5). L’ancien conseiller municipal assure qu’il soutient le rythme qu’impose la campagne électorale. Il nous déroule son programme et ses ambitions, confiant en une victoire qui sans aucun doute aurait une saveur des plus particulières pour lui et ses proches.

  • Politiques
  • Cancer
  • Cameroun
  • Douala
  • Métastases

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.