Ebola

RDC : l’épidémie d’Ebola est officiellement finie !

L'épidémie d'Ebola est presque éteinte en RDC (Image d'illustration) 

Le ministre congolais de la Santé Eteni Longondo a proclamé la fin de la 11ème épidémie d'Ebola dans l'histoire de la République démocratique du Congo. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 10.11.20, modifié le 18.11.20

C'est la fin de la 11ème épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo ! Le  ministre de la Santé a annoncé la fin de l'épidémie le 18 novembre. Une nouvelle attendue avec impatience par les Congolais de la province d'Equateur, la seule touchée depuis le 1er juin.

Il faut attendre 42 jours sans enregistrer de cas positif avant de déclarer la fin d'une épidémie. Ce délai est officiellement dépassé, le dernier cas confirmé malade ayant été détecté le 28 septembre et déclaré guéri le 6 octobre, après deux tests de contrôle. Après 51 jours sans cas, la RDC est donc officiellement venue à bout de cette dernière épidémie d'Ebola !

Une riposte plus efficace que les précédentes

Apparue en juin dans la localité de Mbandaka, le virus Ebola a contaminé cette fois-ci jusqu'à 130 personnes. 55 ont succombé à la maladie mais 75 en ont guéri. La stratégie préventive aura consisté à vacciner plus de 40.000 personnes et installer de nombreux points de contrôle, ce qui a permis de tester près de 3 millions de personnes ! 

La sensibilisation sur les mesures d’hygiène a également été menée sans relâche auprès des communautés. L’épidémie, qui est donc en cours d’extinction à l’ouest de la République Démocratique du Congo a été mieux gérée que les précédentes : “Des progrès importants ont été réalisés depuis le début de l'épidémie. En six semaines, plus de 12.000 personnes ont été vaccinées."

Une réponse rapide

Lors de l'épidémie de 2018 dans la province de l'Équateur, il avait fallu deux semaines pour commencer les vaccinations. Cette fois-ci, elles ont débuté dans les quatre jours qui ont suivi la déclaration de l'épidémie. "La réponse actuelle s'appuie sur les enseignements tirés des précédentes épidémies d'Ebola dans le pays, qui ont souligné l'importance de travailler en étroite collaboration avec les communautés“, avait expliqué ONU INFO courant juillet.

Le virus Ebola tient son nom de la rivière Ebola, qui passe à proximité du village dans lequel le premier cas avait été signalé en 1976. Il se propage principalement au contact des fluides corporels des personnes infectées et tue près de la moitié des malades. 

Source : ouraganfm.cd, mediacongo.net, ONU INFO
  • Ebola
  • Congo RDC
  • Epidémie
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.