Ebola

Ebola en RDC : L'épidémie s'accélère, l'OMS intervient !

De nombreux experts de l'OMS appuient la riposte congolaise face à Ebola 

L'épidémie d'Ebola s'accélère en République démocratique du Congo (RDC). De quoi pousser l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à intervenir sur place.

Par Badr Kidiss
Créé le 16.07.20, modifié le 16.07.20

Elle gagne du terrain ! La onzième épidémie d'Ebola sur le sol congolais continue de se propager. Selon le dernier bilan qui date du 14 juillet, on recense 54 cas (51 confirmés, 3 probables), dont 21 décès et 14 guérisons.

De quoi inquiéter le Dr Matschidiso Moeti, directeur régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l'Afrique : "Nous sommes très préoccupés par cette nouvelle épidémie à Mbandaka, où nous avons travaillé très étroitement avec le gouvernement, en 2018, pour contenir la dernière épidémie". D'autant plus que le pays fait aussi actuellement face à des épidémies de rougeole et de coronavirus. 

Une maladie très dangereuse

Pour l'heure, la vaccination est l'un des meilleurs outils pour se protéger du virus Ebola. Le vaccin rVSV-ZEBOV de Merck a démontré son efficacité et est devenu une ressource précieuse dans la lutte contre l’épidémie. Un deuxième vaccin a été introduit en RDC, il y a quelques mois, pour compléter celui de Merck. 

Mais malgré la disponibilité d'un vaccin pour prévenir les infections et de nouveaux traitements pour les patients confirmés, Ebola reste une maladie très dangereuse qui peut entrainer la mort. Si les patients symptomatiques qui présentent de la fièvre, de la diarrhée ou des vomissements sont infectieux et doivent être isolés et traités le plus rapidement possible, "le délai moyen entre la suspicion et le diagnostic d'un cas d'Ebola dans l'ensemble du Nord-Kivu est de cinq jours" selon l'ONG Médecins Sans Frontières (MSF). 

Face à cette situation, l'OMS a déployé plusieurs de ses experts pour soutenir la réponse du ministère de la Santé face à la récente épidémie d'Ebola. Les experts présents sur le sol congolais appuient notamment les efforts de vaccination, la prévention et les soins. 

 

  • Congo RDC
  • Ebola
  • Santé publique
  • Epidémie
  • Kinshasa
  • OMS
  • virus

Ces articles pourraient vous intéresser