Covid-19

Le Maroc veut produire un vaccin anti-Covid pour toute l'Afrique

Le ministre marocain de la Santé veut produire des vaccins anti-Covid pour toute l'Afrique (photo d'illustration)  Source : Capture d'écran Radio 2M

Et si le coronavirus était une opportunité pour l'industrie pharmaceutique marocaine ? C’est en tout cas ce qu'espère le Maroc qui veut produire des vaccins anti-Covid pour tout le continent africain. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 30.11.20, modifié le 30.11.20

Au Maroc, la crise sanitaire a impulsé des opportunités que les autorités tentent de saisir. Après avoir lancé la production de masques de protection pour tout le continent africain, le Maroc espère aujourd'hui produire un vaccin anti-Covid pour tous ses voisins. Une bonne nouvelle, vu que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l'Afrique est loin d'être prête à une vaccination massive.  

En signant un accord de partenariat avec le géant chinois, Sinopharm, le royaume s'est visiblement fait une place de choix dans la course à la production du vaccin. "L’essai vaccinal a été introduit au Maroc dans un cadre global de coopération stratégique qui comprend l’essai vaccinal lui-même, l’approvisionnement, mais aussi le transfert technologique pour que le pays devienne un producteur de vaccins", a expliqué le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, sur Radio 2M. Avant d'annoncer que la Cité Mohammed VI Tanger Tech avait été choisie pour développer une production durable de vaccins, si le coronavirus devenait endémique.

A quand le vaccin anti-Covid ?  

Alors que le royaume a lancé les préparatifs pour une vaccination massive de sa population, Ait Taleb a dévoilé le programme de cette campagne du siècle. Selon lui, la vaccination contre le coronavirus devrait commencer dès la mi-décembre sur le sol marocain "Notre souhait est qu’elle (la campagne de vaccination) soit très courte, qu’elle touche 80% des plus de 18 ans, et qu’elle offre une vaccination large pour un retour à la normalité le plus tôt possible, soit l’année prochaine".

Si une majorité de la population est vaccinée, le ministre espère que les Marocains seront immunisés contre ce mal qui a fauché d'au moins 5.789 personnes au royaume. "On va pouvoir se libérer de cette crise qui impacte fortement l’économie et tous les autres secteurs qui sont en souffrance actuellement", conclut Aït Taleb sur une note pleine d'espoir. 

  • Maroc
  • Coronavirus
  • Vaccin
  • Afrique
  • Epidémie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.