Covid-19

Covid-19 : le vaccin russe Spoutnik V est efficace à plus de 91%, selon une étude de la revue The Lancet

Le vaccin Spoutnik V serait efficace à plus de 91% (photo d'illustration) 

"Un vaccin supplémentaire peut désormais rejoindre le combat pour réduire l'incidence du Covid-19", ont commenté deux chercheurs britanniques.

Par BK avec AFP
Créé le 02.02.21, modifié le 02.02.21

Le vaccin Spoutnik V, au sujet duquel la Russie avait été accusée de manquer de transparence, est efficace à 91,6% contre les formes symptomatiques du Covid-19, selon des résultats publiés, ce mardi, dans la revue médicale The Lancet et validés par des experts indépendants.

"Les résultats rapportés ici sont clairs et le principe scientifique de cette vaccination est démontré", ont estimé deux spécialistes britanniques, les professeurs Ian Jones et Polly Roy, dans un commentaire joint à l'étude du Lancet. Avant d'ajouter que cela "veut dire qu'un vaccin supplémentaire peut désormais rejoindre le combat pour réduire l'incidence du Covid-19". Les résultats publiés dans The Lancet proviennent du dernier stade des essais cliniques du vaccin, la phase 3, qui porte sur près de 20.000 participants.

Un vaccin utilisé en Algérie

Utilisé notamment en Algérie, le Spoutnik V se classe donc parmi les vaccins les plus performants, avec ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna (autour de 95%), qui utilisent pourtant une technologie différente (l'ARN messager). Le Spoutnik V russe est un vaccin "à vecteur viral": on prend pour base d'autres virus, rendus inoffensifs et adaptés pour combattre le Covid.

C'est également la technique utilisée par le vaccin d'AstraZeneca/Oxford, efficace à 60% selon l'Agence européenne des médicaments (EMA), et qui est actuellement administré au Maroc. Mais alors que le vaccin d'AstraZeneca est basé sur un unique adénovirus de chimpanzé, le Spoutnik V russe utilise deux adénovirus humains différents pour chacune des deux injections. Et selon ses concepteurs, le fait d'utiliser pour le rappel un adenovirus différent de celui de la première injection pourrait provoquer une meilleure réponse immunitaire.

  • Coronavirus
  • Vaccin
  • Algérie
  • Epidémie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.