Covid-19

Covid-19 : le Maroc compte 1100 malades et accélère ses tests

Le Maroc a acheté 100.000 tests de dépistage de coronavirus à une entreprise coréenne (Illustration) 

La pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) s'accélère au Maroc. Alors que le Royaume s'apprête à multiplier les tests de dépistage, on recense à ce jour 1113 cas confirmés dont 71 décès et 76 guérisons. 

Par Badr Kidiss
Créé le 06.04.20, modifié le 06.04.20

Ça se complique ! Alors que les autorités espèrent aplatir la courbe des nouvelles infections au coronavirus, le nombre de cas confirmés semble toujours en progression. Entre le dimanche 4 avril à 18h et le lundi 6 avril à 8h GMT, 123 cas confirmés ont été identifiés. Depuis l'apparition du Covid-19 sur le sol marocain, on compte au moins 1113 malades dont 71 décès et 76 guérisons. 

Identifié début mars pour la première fois au Maroc, le SRAS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19, s'est propagé dans tout le Royaume. Si toutes les régions marocaines sont touchées, celle de Casablanca-Settat compte aujourd'hui le plus grand nombre de malades. On y recense au moins 327 malades sur les 1113 déclarés au Royaume. 

Des tests massifs

S'il a réalisé environ 5.000 tests depuis le début de l'épidémie, le Maroc s'apprête à passer à la vitesse supérieure. Selon la presse locale, le Royaume a acheté 100.000 tests de diagnostic rapide de coronavirus auprès de la société coréenne Osang Healthcare. 

Grâce à ces nouveaux tests, le Maroc confirme qu'il a bien entendu l'appel de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont le directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a invité tous les pays du monde à "tester tous les cas suspects". En optant pour le dépistage massif, le Maroc pourra logiquement identifier plus de cas et notamment les cas asymptomatiques, c'est-à-dire les personnes qui ne présentent pas de symptômes mais restent contagieuses. 

  • Maroc
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique
  • virus