Covid-19

Coronavirus : le Cameroun s'intéresse à la solution de Monseigneur Kleda

L'artemisia pourrait bientôt être utilisée au Cameroun pour lutter contre le coronavirus (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

Alors que le Cameroun a dépassé la barre de 5000 malades du nouveau coronavirus (Covid-19), les autorités s'intéressent au traitement à base d'artemisia proposé par l'archevêque métropolitain de Douala. Les organisations internationales appellent à la prudence.

Par Fabrice Beloko
Créé le 28.05.20, modifié le 29.05.20

C’était un rendez-vous d’évaluation et de planification. Le Premier ministre, Joseph Dion Nguté a reçu sous l’instruction du chef de l’Etat, Monseigneur Samuel Kleda, archevêque de Douala et phytothérapeute (qui soigne avec les plantes), le 26 mai dernier à Yaoundé. "Nos échanges ont porté sur la cure à base de plantes médicinales qu’il propose pour le traitement du Covid-19", écrit Joseph Dion Nguté sur sa page Twitter.  

Cette rencontre du Premier ministre avec l'un des grands acteurs de la pharmacopée traditionnelle au Cameroun, intervient au lendemain du discours du président Paul Biya qui veut notamment "encourager tous les efforts visant à mettre au point un traitement endogène du Covid-19".

Près de 1500 personnes traitées

"J’ai présenté ce que je fais au niveau du traitement que j’ai mis sur pied contre le coronavirus", détaille Mgr Samuel Kleda. L'archevêque qui est l’auteur d’une composition à base de plusieurs plantes, dont notamment l'artemisia qu'on retrouve dans le Covid-Organics de Madagascar, précise que "nous avons exploré les pistes pour mieux organiser les choses" pour s'assurer que la solution soit à disposition de tous les Camerounais. 

Toujours selon l'Archevêque, son traitement à base d'artemisia a été donné à près de 1500 personnes en 3 mois. "Ces personnes présentaient des symptômes de coronavirus mais après le traitement, les symptômes ont disparu. Donc, je dirais en médecine traditionnelle, les personnes sont guéries". Mais impossible de parler de "remède" d'un point de vue scientifique : même si le gouvernement donne son aval pour accompagner les solutions locales, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) insistent sur la nécessité de valider scientifiquement les remèdes locaux. A la date du 28 mai à 14h, le Cameroun recense 5436 malades du Covid-19, dont 177 décès et 1996 guérisons. Et le seul moyen de s'en prémunir, c'est d'appliquer les gestes barrières !

  • Cameroun
  • Coronavirus
  • Plantes
  • Artemisia
  • Médecine traditionnelle

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.