Covid-19

Coronavirus au Tchad : la pandémie s'accélère, le port du masque devient obligatoire

Une femme qui porte un masque contre la Covid-19 (photo d'illustration) Source : Shutterstock

Alors que la pandémie de coronavirus semble gagner du terrain au Tchad, le gouvernement vient d'annoncer le port obligatoire des masques de protection dans les endroits publics. 
Par Arnaud Ntchapda
Créé le 13.04.20, modifié le 14.04.20

Le Tchad s'inquiète. Il y a trois semaines, le pays ne comptait qu'un seul cas de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19). Aujourd'hui, on recense au moins 23 malades du Covid-19 sur le sol tchadien, et le nombre de cas devrait encore augmenter. 

Face à cette situation, le gouvernement a décidé de renforcer ses mesures sanitaires pour limiter la propagation du SRAS-CoV-2, le virus responsable de cette maladie infectieuse qu'est le Covid-19.

Couvre-feu nocturne et port du masque obligatoire

Pour limiter les déplacements, les autorités ont décrété, le 2 avril dernier, un couvre-feu de 19 heures à 6 heures dans quatre provinces du pays, dont notamment la capitale N’Djamena. Aujourd'hui, elles imposent le port du masque. 

Dès ce 14 avril, "le port de masque grand public ou alternatif tel que le turban, voile et autre sont obligatoires. Toute personne surprise sans masque sera sévèrement sanctionnée“, précise le gouvernement dans un communiqué.

  • Tchad
  • Coronavirus
  • Masque de protection
  • virus
  • Epidémie
  • Santé publique
  • N'Djaména