Covid-19

Au Maroc, Casablanca se déconfine doucement mais sûrement... nos photos

Nombreux sont les Casablancais qui n'hésitent pas à se balader dans la corniche de Aïn Diab  Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii

Alors que le Maroc a entamé un déconfinement progressif depuis le 24 juin dernier, la ville de Casablanca semble reprendre vie. 

Par Badr Kidiss
Créé le 30.06.20, modifié le 30.06.20

Le déconfinement est timide. Depuis le 24 juin dernier, de nombreuses villes marocaines commencent à reprendre vie, à l'heure où certaines régions du royaume sont toujours barricadées. À Casablanca, le calme règne toujours dans les rues de la ville, même si on croise de plus en plus de Marocains.

Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii
Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii
Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii

Enfermés chez eux depuis plus de trois mois, les enfants s'amusent enfin dans les parcs. Mais c'est surtout les plages du royaume qui connaissent une affluence indescriptible. Dans la plage de Aïn Diab, la cohue redoutée par les autorités a bien eu lieu. Dès le premier jour du déconfinement, nombreux sont les Casablancais qui n'ont pas hésité à s'y balader ou s'y baigner. Ce qui a obligé les autorités à soumettre l'accès aux plages à certaines conditions.

Le trafic routier reprend, les boutiques rouvrent

Contrastant avec le calme des rues, les boutiques commencent à rouvrir leurs portes dans les quatre coins de Casablanca. Les coiffeurs tournent, eux aussi, à plein régime, depuis leur réouverture.

Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii
Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii

Ces derniers jours, on remarque aussi des légions de motos qui arpentent les rues de la capitale économique du royaume. Le trafic automobile reprend et les premiers embouteillages se font déjà ressentir.

Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii

Alors que les salles de sport se préparent à rouvrir, les Marocains n'hésitent pas à pratiquer des activités sportives en plein air, tout en respectant les gestes barrières pour se protéger et protéger les autres du coronavirus.

  • Maroc
  • Casablanca
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • Epidémie