Eveil et croissance

Mais pourquoi bébé pleure ?

Pleurer est le seul moyen qu'a un nourrisson pour s’exprimer  Source : iStock / warrengoldswain

En tant que jeune parent, on est souvent désemparé face aux pleurs de bébé. Mais pourquoi pleure-t-il autant ? Et que faut-il faire dans ce genre de situation ? AlloDocteurs.Africa vous explique tout.
Par Badr Kidiss
Créé le 17.10.19, modifié le 24.10.19

Ah, les pleurs... les jeunes parents sont souvent désarmés face à leur tout-petit qui pleure. En moyenne, un nourrisson pleure 2 heures par jour. Mais certains bébés pleurent plus que d’autres : environ un quart des nourrissons pleurent plus de 3 heures par jour. Avant qu'il n'apprenne à parler, pleurer est le seul moyen qu'a un nourrisson pour s’exprimer. Ces pleurs sont toujours l'expression d'un besoin. Les reconnaître fait partie de l'apprentissage du jeune parent.

S'il n'y a pas de science exacte sur les pleurs de bébé, certains points peuvent vous aider à les reconnaître. Tout d'abord, il faut chercher du côté des besoins primaires, la faim principalement. C’est peut-être le moment choisi par votre tout-petit pour la tétée ou le biberon. Et oui, on ne peut pas programmer les heures de repas d’un bébé... son alimentation se fait uniquement à la demande. C’est donc lui qui vous donnera le timing parfois pour lui donner à manger avec des pleurs d’impatience : ils commencent généralement doucement et lentement avant de devenir plus forts et plus rythmés. Si bébé n'a pas respecté l'heure de sa sieste, il peut être fatigué et avoir des petits pleurs qui s’arrêtent parfois pour reprendre quelques minutes plus tard. Ils peuvent devenir plus forts, si on ne fait rien. 

Ensuite, si bébé n'a pas faim, il faut regarder aussi du côté de la couche : est ce qu’il a fait pipi ou caca ? Une couche pleine peut être à l'origine d'un érythème fessier (les fesses de bébé deviennent rouges et irritées) et d'une sensation d'inconfort chez bébé. Si la couche n'est pas pleine et que bébé n'a pas faim, il faut vérifier s'il n'a pas mal quelque part. Dans ses premières semaines de vie, il peut avoir des coliques (des crampes au niveau de l'abdomen) qui le tracassent ou plus embêtant encore, un reflux gastrique (bébé a des rejets). Dans ce cas-là, les pleurs peuvent être très aigus, courts et forts. Si vous avez l’impression que votre bébé a mal, il ne faut consulter au plus vite un médecin.  

Enfin, bébé peut pleurer s'il a besoin d'un gros câlin. Dans ce cas-là, les pleurs s'arrêtent assez rapidement lorsque bébé sera contre l'un de ses parents.

Source : Bonjour Santé
  • Bébé