Consommation

Plomb : La Réunion interdit la vente des marmites malgaches

Les marmites malgaches peuvent potentiellement causer des intoxications au plomb  Source : CreativeCommons / gem66/ CC BY-NC-SA 2.0

La Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'Emploi de la Réunion (DIECTTE) a décidé d'interdire la vente des marmites malgaches à cause de leur forte teneur en plomb. 
Par Badr Kidiss
Créé le 30.09.19, modifié le 02.10.19

Les marmites malgaches ont mauvaise presse. Des opérations de contrôles ont montré que ces ustensiles contenaient une très grande quantité de plomb, une substance toxique qui peut avoir une incidence sur de multiples systèmes organiques. Vendues sur le sol réunionnais, ces marmites étaient souvent utilisées pour préparer du cari. Aujourd'hui, elles sont interdites à la vente. 

A travers ses contrôles, la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'Emploi de la Réunion (DIECTTE) a révélé que le taux de plomb libéré par ses marmites était 3 à 4600 fois supérieures à la limite autorisée.

De graves problèmes de santé

Les marmites malgaches peuvent potentiellement causer des intoxications au plomb. D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), "le plomb a des effets délétères à long terme sur l’adulte". Il peut notamment augmenter le risque d’hypertension artérielle et de lésions rénales. Mais ce sont les jeunes enfants qui sont les plus vulnérables face aux effets du plomb. Une forte exposition au plomb peut avoir des conséquences graves et permanentes sur leur santé, en particulier en affectant le développement du cerveau et du système nerveux. 

Alors que les autorités sanitaires ont déjà suspendu la commercialisation de ces marmites sur le sol réunionnais, il ne reste plus qu'à espérer leur retrait définitif du marché. 

  • La Réunion
  • Madagascar
  • Plomb