Eveil et croissance

Apprentissage de la propreté : 5 astuces pour aider votre enfant à aller sur le pot

Chaque enfant a son propre rythme pour aller sur le pot (photo d'illustration) 

Finies les couches, votre enfant va désormais aller aux toilettes comme un grand. Mais l'apprentissage de la propreté ne se fait pas en un jour. Voici quelques astuces pour que cette étape se déroule facilement.

Par Badr Kidiss
Créé le 05.05.21, modifié le 05.05.21

L'apprentissage de la propreté est un grand changement dans la vie de votre enfant… et la vôtre ! Cet apprentissage dépend essentiellement de votre enfant : ce dernier ne peut pas acquérir la propreté, tant que son système nerveux n'est pas assez mature pour lui permettre de contrôler ses besoins d’uriner ou d’aller à la selle. Mais les parents ont, eux aussi, leur rôle à jouer. 

Contrairement aux croyances, il n'y a pas d'âge précis pour que votre enfant devienne propre. Chacun a son rythme!  Mais pour vous aider, AlloDocteurs Africa vous propose quelques astuces pour encourager votre enfant à aller sur le pot.

Respecter le rythme de l’enfant

L’acquisition de la propreté est généralement longue et progressive. C'est pour ça qu'il est recommandé d'être patient et pas trop insistant sur cette étape. Il ne faut surtout pas instaurer la propreté trop tôt ou si votre enfant n'est pas prêt à cela. Car l'acquisition du contrôle des sphincters se fait qu'à partir de 18 mois. Et généralement, les enfants ne deviennent propres qu'au moment d'entrer à la maternelle ou un peu plus tard. 

Certains signes permettent toutefois de savoir que votre enfant est prêt à aller sur le pot : 

  • Il va lui-même vers son petit pot et s’assoit dessus tout seul
  • Il commence à se déshabiller sans votre aide
  • Il vous dit "pipi" ou "caca" quand sa couche est sale
  • Il commence à s'intéresser à votre passage aux toilettes 

Et n'oubliez surtout pas que : 

  • L'enfant maitrise d'abord le sphincter anal (le contrôle des selles) et ensuite le sphincter vésical (le contrôle des urines) 
  • Sa propreté sera d'abord diurne, c'est-à-dire durant la journée, avant qu'elle ne devienne nocturne 

Choisir le bon matériel

Le choix du pot est très important ! Il est d'ailleurs recommandé de commencer l'éducation de la propreté par l'utilisation d'un pot posé à terre. Il faudra le choisir, en fonction de la corpulence de votre enfant, et opter pour un modèle avec un dossier.

Pensez également à prendre un modèle qui peut être facile à vider, pour ne pas avoir à nettoyer tout le pot après le passage de votre enfant. Une fois que vous aurez trouvé le modèle qui conviendra à votre tout-petit, n'oubliez pas de le placer dans un endroit accessible pour que votre enfant puisse y aller dès qu'il en a envie.

Adopter un horaire régulier pour aller au pot

Si votre enfant a pour habitude d’aller à la selle à un horaire précis comme par exemple après un repas, proposez-lui le pot à ce moment-là de la journée en lui disant "pipi" ou "caca" ou tout autre mot (selon vos habitudes, votre culture) non offensant/embarrassant pour désigner ce que l’enfant va faire. Certains petits adoptent plutôt une attitude particulière avant d’aller à la selle (silence, s’accroupir...).

En l’absence d’un rythme régulier d’aller à la selle ou d’une attitude particulière chez votre enfant, vous pouvez proposer le pot chaque matin au réveil et en après-midi après sa sieste par exemple. Le plus important est d’adopter un horaire régulier pour aller au pot, que cela soit un succès ou non.

Lui proposer des culottes rigolotes

Une fois l'apprentissage de la propreté commencé, certains enfants peuvent sentir le besoin de ne plus porter de couches. A ce stade, le port de couches peut être déroutant pour l'enfant. Ainsi, il suffit parfois que votre enfant soit dans une culotte de "grand", un sous- vêtement pour que le déclic se fasse. Laissez-le les choisir lui-même, avec des figurines dessus qu’il n’aura probablement pas envie de salir. Laissez-le les choisir lui-même, avec des figurines dessus qu’il n’aura probablement pas envie de salir.

Encourager et s’adapter à votre enfant

Votre enfant peut refuser d’aller à la selle dans le pot. C’est relativement fréquent et ceci fait partie d’étapes à franchir lors de l’apprentissage de la propreté. De façon générale, si les choses n’évoluent pas tel que souhaité, il est préférable de remettre les couches pendant quelques semaines et de réessayer plus tard. Ne soyez surtout pas frustrés ! Adoptez plutôt une approche calme en encourageant votre enfant. N'oubliez pas : chaque enfant est différent et apprend la propreté à son propre rythme.

  • Bébé
  • Enfant
  • Maman & bébé

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.