Accouchement

En Guinée, ces fistules obstétricales qui isolent les femmes

La fistule obstétricale est la constitution d'une communication anormale entre le vagin et la vessie  Source : Makan Soumaoro

En Guinée, 90% des fistules sont causées par des accouchements difficiles. Les jeunes femmes sont plus touchées à cause de leur bassin restreint et se retrouvent souvent isolées par cette pathologie.

Par Makan Soumaoro
Créé le 23.08.19, modifié le 26.02.20

C'est un sujet difficile et souvent tabou. La fistule obstétricale est la constitution d'une communication anormale (qu'on appelle une fistule) entre le vagin et la vessie, la vessie et le rectum ou le vagin et le rectum. En Guinée, 90% de fistules sont causées par des accouchements difficiles et 10% par les traumatismes. Un constat très alarmant car les jeunes femmes (primipares, c'est à dire qui accouchent pour la première fois ) sont plus touchées à cause de leur bassin restreint.

Le taux d'analphabétisme élevé, les mariages précoces, la négligence du partogramme, ce document qui fait un bilan de l'accouchement, par certains agents de santé constituent des facteurs de risque de cette pathologie. C'est ce qu'a expliqué à AlloDocteurs.Africa le médecin gynécologue Paul Yaradouno. 

Des femmes isolées et mal soignées

Interrogées sur leur handicap, elles disent être stigmatisées par la société, rejetées par leur mari mais aussi privées des activités génératrices de revenu (AGR). La plupart des femmes victimes de fistules obstétricales vivent dans les zones rurales. Conséquences, elles sont mal soignées et isolées dans leur chagrin.

En Guinée, le ministère de la santé n'a pas encore mis en place un processus pour pouvoir connaître le nombre de femmes porteuses de fistules obstétricales dans le pays. C'est au cours des campagnes de sensibilisation ou par la découverte des agents communautaires (AC) qu'elles peuvent être détectées et cela avec le financement d'une ONG ou d'institutions de la place. Malgré cela, les fistuleuses ne se présentent que rarement dans les structures sanitaires à cause de la honte. Pourtant la fistule n'est pas une fatalité : elle peut être traitée et guérie en Guinée. Et surtout, aucun problème de santé n'est honteux... Faites-le savoir autour de vous !

  • Grossesse
  • Guinée
  • Gyneco-obstetrique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.