Psychiatrie

Parkinson : cette maladie qui fait trembler l'Afrique

La maladie de Parkinson entraîne notamment des tremblements des membres (Image d'illustration) 

La maladie de Parkinson est une maladie neurologique évolutive et incurable. Connue surtout pour provoquer des tremblements, elle peut évoluer différemment selon les patients et devenir très handicapante avec le temps. 

Par Alicia Mihami
Créé le 09.04.21, modifié le 12.04.21

Connaissez-vous la maladie de Parkinson ? Cette maladie se caractérise par la destruction des neurones à dopamine, qui sont impliqués dans le contrôle des mouvements du corps. On estime qu'environ 5 millions de personnes dans le monde sont atteints par ce mal. Généralement, il s’agit d’hommes âgés de 55 à 65 ans, mais les patients peuvent aussi avoir moins de 55 ans. La destruction des neurones est progressive, et les premiers symptômes n'apparaissent que lorsque 50 à 70% des neurones sont abimés. 

Il existe quelques signes avant-coureur de la maladie qui peuvent alerter la personne ou son entourage, comme une moins bonne résistance à la fatigue, des difficultés à se concentrer et réaliser des tâches quotidiennes assez simples ou encore la micrographie, c'est-à-dire que l'écriture devient de plus en plus petite au fur et à mesure que la destruction des neurones progresse. Par ailleurs, de plus en plus d'anomalies génétiques (mutations) favorisent l'apparition de la maladie de Parkinson. Certaines de ces mutations se retrouvent particulièrement souvent dans les populations d'Afrique du Nord. 

Des symptômes très variés

Le diagnostic de la maladie de Parkinson se fait généralement sur la base de l'observation des symptômes. Les examens d’imagerie (scanner, IRM du cerveau, scintigraphie cérébrale…) peuvent être pratiqués au cas par cas mais ne sont généralement pas nécessaires pour poser le diagnostic de la maladie de Parkinson. Le diagnostic est souvent long et tardif, car les symptômes peuvent grandement varier d'une personne à l'autre. 

Parmi les symptômes les plus connus de la maladie de Parkinson, on compte la raideur musculaire, la lenteur des mouvements et les tremblements au repos. Mais il existe une multitudes d'autres symptômes liés à la maladie, comme en témoigne les malades interrogés ci-dessous par l'association France Parkinson : 

Parlons symptômes

00:03:31

Parlons symptômes

00:03:31

Une avancée inexorable

Une fois la maladie déclarée, la santé du patient va se dégrader peu à peu, sans qu'on puisse freiner ou stopper l'évolution de Parkinson. Aujourd'hui, des traitements permettent d'améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de cette maladie. Il existe notamment des traitement médicamenteux, pour pallier le manque de dopamine engendré par la destruction des neurones, et des parcours de rééducation et de kinésithérapie pour aider les malades à conserver leurs fonctions physiques le plus longtemps possible.

Cependant la maladie évolue, jusqu'à provoquer des difficultés respiratoires, des troubles de la déglutition, de la parole, des pertes d'équilibre et des chutes mais aussi des changements de comportement et des difficultés intellectuelles. À ce stade, la maladie devient un veritable fardeau pour le malade comme pour son entourage, qui doit prendre totalement en charge le malade. La recherche a donc de grands progrès à faire pour améliorer la prise en charge de la maladie de Parkinson et trouver, un jour, un traitement !

  • Afrique
  • Maladie
  • Neurologie
  • Cerveau
  • Muscle
  • Mal aux muscles
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.