Pédiatrie

Les enfants face aux écrans : quel âge pour regarder la télévision ?

La surexposition aux écrans est dangereuse pour la santé de nos enfants (Illustration)  Source : davide bonaldo / Shutterstock.

Console de jeux, télévision, tablette, smartphone, ordinateur… les écrans sont omniprésents dans le quotidien de nos enfants. Mais à quel âge vous pouvez laisser votre petit regarder la télévision ? Réponses sur AlloDocteurs Africa. 

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 09.12.20, modifié le 17.12.20

Que ce soit au Rwanda ou au Maroc, le confinement n’a pas été une mince affaire pour les parents. Ni pour les enfants d’ailleurs. Si la pandémie de coronavirus a obligé de nombreuses personnes à se barricader dans les quatre coins du continent, cette période a indirectement accéléré notre exposition aux écrans. Et notamment celle des plus jeunes, qui est considérée comme une urgence sanitaire. 

En étant trop exposés aux écrans, les enfants ont six fois plus de risques de développer des troubles du langage. Des études ont aussi montré que les jeunes enfants exposés aux écrans avaient moins d'interaction émotionnelle avec leur entourage.  Pour en savoir plus, AlloDocteurs Africa a échangé avec le docteur Imane Kendili, psychiatre et addictologue, et vice-présidente du Centre africain de recherche en santé.

Allodocteurs.Africa : A partir de quel âge un enfant peut-il avoir accès aux écrans ?    

Dr Imane Kendili : Le plus tard possible. Il est néfaste que des enfants en bas âge aient accès à des téléphones, des tablettes ou qu'ils passent la journée à fixer un écran de télévision. Laisser un smartphone dans les mains d'un enfant de 4 ans, pour avoir la paix, est une grave erreur qui engendre des dégâts importants. Il est conseillé de ne donner un écran (téléphone ou autre) qu’après dix ans. Et à petites doses, en obéissant à des règles strictes. 1 heure par jour pour un enfant qui a dépassé dix ans est largement suffisante pour regarder un dessin animé sans violence ni agressivité. Au-delà de ça, le risque de faire de nos enfants des addicts est très grand.  

A.D.A : Cette génération est davantage surexposée aux écrans, que faut-il faire pour éviter cela ?    

Dr I.K : C’est simple : il faut éviter d’exposer les enfants aux écrans ! Cela doit être une règle stricte dans toutes les familles. Les écrans rendent dépendants, mais au-delà de ça, ils rendent moins intelligents. Les alternatives sont nombreuses : de la lecture, une bonne communication avec les parents, des loisirs sains : peinture, dessin, musique… La réalité d’aujourd’hui est si cruelle puisque des enfants de moins de 2 ans ont accès, grâce aux parents, à des smartphones. C’est très dangereux pour l’équilibre de cet enfant. 

A.D.A : Que conseillez-vous aux jeunes parents ?

Dr I.K : Pour suivre les recommandations internationales, on ne doit pas laisser les enfants regarder la télévision ou avoir accès à des écrans, tablettes ou smartphones avant 3 ans. Mais pour le smartphone, il faudrait éviter de le donner à un enfant avant ses 14 ans. Il faut que l’enfant grandisse dans un climat sain, que son imaginaire et ses capacités cognitives ne soient pas perturbés par les images qu'il absorbe comme une éponge.  Je suis pour que nos enfants aient accès à des dessins animés après leurs 3 ans, mais surtout pas plus de 20 minutes par jour. Le problème, c'est que les télévisions et le fameux YouTube sont entre les mains des enfants toute la journée. Et il faut bien contrôler ce que l’enfant regarde : pas de violence, pas de nudité, pas de langage agressif, pas d’images dures et traumatisantes. C’est un contrôle strict qui doit être mis en place par les parents. Sans parler d’Internet. Tous les dangers proviennent de la navigation sur la toile. Il faut absolument surveiller ce que nos enfants regardent sur la toile.  

  • Afrique
  • Enfant
  • Pédiatrie
  • Troubles du langage
  • confinement
  • Innovation

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.