Coronavirus

Coronavirus : le Maroc en pénurie de sang

Au Maroc, les centres de transfusion ont vu leur fréquentation baisser ces derniers jours (Illustration) 

En pleine épidémie de coronavirus, les réserves de sang et de plaquettes sont au plus bas au Maroc. Le Centre national de transfusion sanguine rappelle que les dons sont possibles, même en période de confinement. 

Par Badr Kidiss
Créé le 25.03.20, modifié le 25.03.20

Au Maroc, le don de sang ne s'arrête pas pendant la période de confinement. C'est ce que s'efforce de rappeler le Dr. Mohamed Benajiba, directeur du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). 

Alors que la pandémie de coronavirus a infecté au moins 225 personnes sur le sol marocain, les réserves nationales de sang couvrent à peine les besoins de 6 jours. La situation est même plus alarmante dans les grandes villes, où l'on peut à peine répondre aux besoins de 3 jours. Mais à l'heure où les stocks de produits sanguins sont en baisse dans tout le Royaume, les besoins des patients n'ont pas changé. 

Donneurs absents

Alors que les rues du Royaume chérifien n'ont jamais semblé aussi dépeuplées, le confinement fait planer la menace d'une absence des donneurs. "Dans les conditions normales, nous recevons en moyenne 800 donneurs par jour au niveau national. Lundi 23 mars, seuls 200 donneurs se sont présentés aux centres de transfusion", confie Benajiba à nos confrères de Médias24.

Pourtant, malgré les mesures de confinement, les déplacements pour aller donner son sang sont autorisés. Pour se rendre sur les lieux de collecte, les donneurs doivent remplir l'attestation de déplacement en cochant la case "déplacement pour une nécessité absolue ou cas de force majeure" (تنقل من أجل غاية ملحة). 

Source : Médias24
  • Maroc
  • Sang
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.