Coronavirus

Coronavirus: à Douala, trop d'idées reçues !

Face au Coronavirus, les Doualais ont du mal à changer leurs habitudes (Illustration)  Source : AlloDocteurs.Africa

Depuis l’apparition du covid-19 au Cameroun, les populations de la ville de Douala sont sereines, croyant - à tort - que le climat chaud est un facteur protecteur contre l'infection. 

Par Marinette Nguimfack Standley
Créé le 18.03.20, modifié le 19.03.20

Il fallait s'y attendre! Le Cameroun tout entier est en état d'urgence sanitaire. Depuis le mercredi 18 mars, les établissements publics et privés de formation, de la maternelle au supérieur sont fermés. Jusqu’à nouvel ordre ! La nouvelle est tombée comme un couperet laissant les populations de la capitale économique du pays perplexes.

“J'ai suivi à la télé que le virus ne peut pas survivre dans une température de plus de 26° celcius. Et avec le degré de chaleur qu'on a à Douala, nous ne pouvons pas être atteint. Donc je ne comprends pas pourquoi le 1er  Ministre ordonne la fermeture des établissements, des bars et biens d'autres dès 18h. Or, jusqu’à présent c'est la ville de Yaoundé qui enregistre des cas positifs”, a commenté pour AlloDocteurs.Africa, un commerçant qui, malgré son incompréhension, a aussi confié que pour une première, il apprécie la canicule depuis que le Covid-19 s'est déclaré au pays !

La "théorie" de la chaleur 

Il n’est pas seul à se réjouir. Beaucoup de Camerounais résidents dans la ville clament ouvertement que cette pandémie ne se transmet que dans les zones humides comme la capitale politique du Pays, Yaoundé, ou encore les régions de l'Ouest et du Nord-Ouest, où le climat est particulièrement froid.

C'est sans doute faux! Le Covid-19 pourrait autant survivre dans une température humide que chaude selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui appelle à la prudence. D'abord, le virus est encore méconnu, on en apprend chaque jour un peu plus sur lui. Ensuite, il est sans cesse en mutation. En bref, nous ne savons pas exactement ce qu'il est aujourd'hui et encore moins ce qu'il sera demain... La science, c'est d'ailleurs parfois de reconnaître son ignorance. Au lieu d'affirmer avec certitude des bêtises !

Attention aux idées reçues

La maladie est bien là ! Et déjà, une pléthore de méthodes de prévention inventées fait le tour des réseaux sociaux sur l'ensemble du triangle national ! Entre autres, prendre un bain chaud ou boire de l'eau chaude, manger l'ail, servir de l’eau chlorée ou javelisée à tout visiteur pour le désinfecter avant son accession à l’intérieur de la maisonnée, etc.

Face à ces idées qui circulent, les médecins rappellent que toutes ces méthodes ne valent rien ! Comment un bain chaud, une désinfection à l'eau chlorée ou javelisée pourraient tuer le virus à l’intérieur de l'organisme? Soyons sérieux ! Pour l'instant, personne ne sait comment se débarrasser du virus autrement que prendre soin des malades et laisser le système immunitaire agir.

``Une obsession : l'hygiène

L'essentiel reste la prévention. A cet effet, l'organisation mondiale de la santé a publié sur son site une série de conseils dont le principal est le lavage des mains avec de l’eau propre et du savon ou l'utilisation d'une solution hydroalcoolique pour limiter la propagation du Covid-19 et aider le public à éviter la contagion.

Pour ce qui est de l'ail, l'OMS affirme que "l'ail sain est un aliment qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes," mais que rien ne prouve qu'il protège contre le Covid-19. Le respect des règles d'hygiène et le confinement, sont les seules mesures protectrices efficaces à l'heure actuelle. L'espoir d'un médicament ou un vaccin contre cette pandémie est bien là. Nous devrons en revanche nous montrer patients.

Source : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters
  • Cameroun
  • Douala
  • Yaoundé
  • Coronavirus
  • Maladies infectieuses
  • virus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.