Coronavirus

A Dakar, le Coronavirus change les comportements

Source : iStock / Joesboy

La découverte du premier cas de Covid-19 au Sénégal amène beaucoup d’habitants de la capitale, Dakar, à changer de comportements pour se prémunir. C’est le cas des témoins rencontrés par notre correspondant.

Par Barou Dembélé
Créé le 03.03.20, modifié le 04.03.20

Pas encore la psychose... mais la prudence est de mise. La découverte du premier cas de Covid-19 au Sénégal amène beaucoup d’habitants de la capitale, Dakar, à changer de comportements pour se prémunir. Dans la capitale sénégalaise, c’est ce qu'expliquent de nombreux passants rencontrés par AlloDocteurs.Africa.  ​

Portant son masque, Aicha confie avoir commencé à prendre une distance avec les personnes qu’elle rencontre dans la rue. ‘’Je marque un temps d'arrêt quand je me sens trop proche, à une distance de la personne inférieure à un mètre. Et comme d'habitude, j'ai toujours mon gel antiseptique dans mon sac pour me nettoyer les mains après chaque contact avec une personne ou un objet. On le sait, les mains sont un des principaux lieux de transmission des maladies’’.

Précautions diverses

Adepte des transports en commun comme les bus ou ‘’cars rapides’’, Aicha continue de les prendre ‘’avec plus de restrictions’’ toutefois. Pour payer au receveur par exemple, elle emploie un mouchoir et se désinfecte les mains juste après avoir sorti l'argent de son sac. De plus, ajoute-t-elle, ‘’Je m'arrange pour avoir de la monnaie avant de monter à bord pour éviter un éventuel échange de monnaie avec le chauffeur ou le receveur’’.

Sarata, une Guinéenne étudiante en journalisme à l’Université de Dakar, confie pour sa part que cette maladie lui ‘’fait peur’’. ‘’Depuis hier j'évite de faire des câlins aux gens, moi qui suis d'habitude trop tactile ! Maintenant, je prends mes distances surtout avec les gens que je ne connais pas dans les cars rapides. J'ai même peur que les gens me touchent, suis trop parano’’, témoigne-t-elle esquissant un sourire. Comme Aicha, elle a aussi son gel antiseptique avec lequel elle se nettoie les mains ‘’presque toutes les 30 minutes’’. Elle a aussi un mouchoir qu’elle utilise pour éternuer vu qu’elle est "enrhumée depuis une semaine’’.

Les informations "des sachants"

Très informé, Abdou, fonctionnaire suit pour sa part les ‘’infos’’ et autres ‘’indications des sachants’’ tels que les fonctionnaires de  l’OMS ou du ministère de la Santé de son pays. Plus fiable que les nombreuses fake news qui sont difusées sur les réseaux sociaux ! Même si, au Sénégal, donner la main pour se saluer est un signe de respect, lui a rompu avec cette habitude.​

Problème, dans son travail, le maniement des billets de banque occupe une part essentielle ! Sachant que c’est une voie de transmission du virus, Abdou utilise systématiquement de l'alcool ou du gel pour se désinfecter les mains. Pas paniqués, les Dakarois ont en tout cas clairement fait rentrer la protection contre le coronavirus dans leurs habitudes. 

  • Coronavirus
  • Dakar
  • Sénégal
  • Guinée