Maladies du sang

Drépanocytose, opérations, accidents... donnez votre sang !

Toutes les deux ou trois secondes, une personne dans le monde a besoin de sang (photo d'illustration) 

Du Maroc à Madagascar, l'Afrique célèbre la journée mondiale du don de sang qui est prévue ce 14 juin. Mais le continent peut sauver plus de vies, si de nombreuses personnes se portent volontaires pour donner régulièrement de leur sang.

Par Badr Kidiss
Créé le 10.06.20, modifié le 10.06.20

Chaque don sauve des vies ! Voilà comment on peut résumer le rôle du don de sang en quelques mots. En nous portant régulièrement volontaires pour donner de notre sang, nous contribuons à sauver des personnes malades ou victimes d'accidents. Rien que ça. Aujourd'hui encore, toutes les deux ou trois secondes, une personne dans le monde a besoin de sang à cause d'un accident grave ou suite à une maladie génétique comme la drépanocytose ou la thalassémie. Ces maladies sont d'ailleurs très répandues en Afrique et touchent des personnes de tout âge et de toutes origines, qui ont toujours besoin de transfusions sanguines pour vivre. 

"La transfusion de sang sécurisé est une ressource d’importance vitale utilisée non seulement pour le traitement des cas d’anémie grave chez l’enfant et des cas d’hémorragie post-partum, mais aussi dans les soins de traumatologie", précise la Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. Avant d'ajouter que la transfusion sanguine est aussi essentielle "dans les opérations chirurgicales et dans le traitement du paludisme, de la drépanocytose, des maladies héréditaires du sang, ainsi que dans la thalassémie et dans le traitement du sida".

Pénuries de sang à l'ère du coronavirus

Mais alors que les 54 pays africains vivent à l'heure du nouveau coronavirus (Covid-19), les campagnes régulières de don de sang sont reportées à une date ultérieure. Car si de nombreux pays du continent ont mis en place des mesures de confinement, ces consignes couplées à la crainte d'une contamination au coronavirus ne favorisent pas le don du sang. Résultat, de la République démocratique du Congo à l'Algérie en passant par le Burkina Faso et le Maroc, les pénuries de sang sont nombreuses. 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que "les perturbations au niveau de la chaîne d’approvisionnement mondiale font par ailleurs courir aux pays le risque d’une pénurie de fournitures et matériels essentiels requis pour un don de sang et pour la transfusion sanguine". Vu qu’il n’existe aucun traitement ni médicament capable de remplacer le sang humain, c'est à nous de nous mobiliser dès ce 14 juin, à l'occasion de la journée mondiale des donneurs de sang. Pour sauver des vies, nous avons besoin de TOUT LE MONDE ! Alors, donnez votre sang !

  • Afrique
  • Coronavirus
  • Sang
  • Santé publique
  • Maroc
  • Madagascar
  • Burkina Faso
  • Congo RDC