Maladie génétique

Coronavirus et drépanocytose : Tout ce qu'il faut savoir pour se protéger

La drépanocytose et le coronavirus ne font pas bon ménage (photo d'illustration)  Source : iStock / Dr_Microbe

Fragiles face aux infections, les drépanocytaires sont des personnes à risque face au coronavirus (Covid-19). Comment se protéger de cette maladie ? Deux médecins en disent plus. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 21.08.20, modifié le 24.08.20

Drépanocytose et coronavirus ne font pas bon ménage. Selon de nombreux médecins, un drépanocytaire (nom d'une personne atteinte de cette maladie génétique héréditaire) qui contracte la Covid-19 peut développer une crise de sa maladie. Au Cameroun, la Dr Jocelyne Tony Nengom, cardio-pédiatre du centre mère et enfant de la Fondation Chantal Biya  a expliqué que les enfants atteints de drépanocytose sont plus fragiles face aux infections respiratoires pulmonaires. Avant de préciser que ces infections “conduisent à une complication redoutable qu’on appelle le symptôme chromatique aigu“. 

La pédiatre conseille aux enfants drépanocytaires le port systématique du masque, le respect de la distanciation sociale, le lavage systématique des mains. Elle leur demande de “continuer le respect des conseils donnés par leur pédiatre dans leur suivi quotidien à la maison“. La Dr Tony Nengom rappelle aussi aux jeunes malades qu'il est important se rendre directement dans une formation hospitalière lorsqu’ils présentent le moindre symptôme du coronavirus (Covid-19).  

Attention au régime alimentaire

Invité par nos confrères de RFI, le professeur Léon Tshilolo, pédiatre et hématologue estime, à son tour, que les sujets drépanocytaires sont particulièrement vulnérables au Covid-19, à cause de leur faible immunité et un taux d'hémoglobine bas. “Ils savent très bien que lorsqu’ils ont de la fièvre, celle-ci peut être un facteur qui va déclencher les autres complications de la drépanocytose, comme la crise douloureuse. Nous avons donc commencé une forte sensibilisation pour cette population vulnérable au Covid-19“, précise celui qui est directeur du Centre de formation et d’appui sanitaire au sein du centre hospitalier Mère-Enfant Monkole de Kinshasa, en RDC.

Il conseille aux enfants de bien s’hydrater et continuer à prendre leur traitement. Pour le reste, Léon Tshilolo déclare que les drépanocytaires doivent poursuivre la prise de la vitamine appelée acide folique qui contribue à la production des globules rouges. Il conseille un régime alimentation équilibré, riche en vitamine B3, “une vitamine qui contribue à améliorer la défense immunologique des patients lors de l’infection du coronavirus“.

Source : RFI, CRTV
  • Drépanocytose
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus
  • Enfance

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.