Diabète

Diabète : comment il empoisonne votre vie sexuelle

Le diabète peut empoisonner votre vie sexuelle (photo d'illustration) 

Le diabète est l’une des maladies chroniques des plus répandues en Afrique. Quel est son impact sur la vie sexuelle des patients ? Le Dr Saadani Fadwa, psychothérapeute et sexologue, nous conseille.

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 24.06.20, modifié le 09.11.20

Régime alimentaire, activité sportive, suivi médicamenteux dans certains cas… Les personnes atteintes de diabète ne connaissent que trop son impact sur leur santé et les parties du corps à surveiller, comme les yeux et les pieds. Mais il existe un autre domaine touché par le diabète, moins connu et moins abordé : la vie sexuelle. Et pourtant ! Que ce soit chez la femme ou chez l’homme, ces effets ont beau être tabous, ils sont parfois bel et bien là.

"Chez la femme, le diabète peut entraîner des mycoses à répétition et une sécheresse vaginale", explique le Dr Saadani Fadwa, médecin psychothérapeute et sexologue à Casablanca, au Maroc. Concrètement, cette sécheresse vaginale et ces mycoses ont un effet immédiat qui peut se manifester par des douleurs. Lors des rapports sexuels, cette douleur est encore plus évidente et peut rendre le rapport très désagréable. 

"Chez l’homme, en plus des mycoses, le diabète peut entraîner des troubles de l’érection et de l’éjaculation qui peuvent avoir un impact important sur la possibilité d’avoir un rapport sexuel", explique le médecin.

Dialogue et solutions

Souffrir d’une affection comme le diabète peut aussi aussi avoir un retentissement psychologique, entraîner une baisse de confiance en soi, voire une dépression. Et tout cela peut se répercuter sur la sexualité. "C'est pour cela qu'il est primordial d’avoir un suivi régulier avec un médecin pour parvenir au meilleur équilibre glycémique possible. Par ailleurs, il faut parler des éventuelles difficultés sexuelles rencontrées avec ce médecin traitant, car celui-ci pourra soit proposer des traitements adéquats, soit référer le patient à un spécialiste", détaille le Dr Saadani.

En somme, le tabou de la sexualité nous enferme parfois dans des souffrances que l'on peut pourtant facilement surmonter. En cas de troubles sexuels, il ne faut pas hésiter à en parler librement à un médecin, afin d’en déceler rapidement la source. Osez, vous vous en féliciterez !

  • Sexualité
  • Diabète
  • Maroc
  • Afrique
  • Santé publique
  • Diabète de type 1
  • Diabète de type 2
  • Diabète gestationnel

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.