Cancer

Sénégal : 62% des malades du cancer sont pris en charge

Le cancer du sein est l'un des plus fréquents en Afrique (Illustration)  Source : Shutterstock

Le Sénégal a une idée exacte de sa population malade du cancer. En effet, la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) recense 1820 cas dont 62% serait pris en charge à l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar.

Par Barou Dembélé
Créé le 04.02.20, modifié le 04.02.20

En cette journée mondiale de lutte contre le cancer, on en sait plus sur les malades au Sénégal. "Le nombre total de malades est de 1820 dont 1508 femmes (83%) ont bénéficié de gratuité", assure la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) dans un communiqué publié à l’occasion de la célébration du combat contre la maladie ce mardi 4 février.

L’institution publique relève, "62% des malades sont pris en charge au niveau de l’Hôpital Aristide Le Dantec (HALD) où l’essentiel des cancers du col et du sein sont pris en charge avec des données en cours de traitement et 19% des malades le sont à l’hôpital Dalal Jam" de Guédiawaye, en banlieue dakaroise. "Le nombre total de cancers du col et du sein est en cours de traitement", signale encore la pharmacie nationale en insistant sur le fait que ces deux formes de cancer occuperaient près de 42% des patients sur les données recueillies. La gratuité de la prise en charge représente 10% pour le cancer du col et 32% pour celui du sein. Pour sa part, ajoute la pharmacie, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) se charge des cancers hématologiques avec 2% du nombre de malades bénéficiant d’une gratuité.

1 milliard FCFA pour lutter contre le cancer

Travaillant en "parfaite intelligence" avec ses unités décentralisées, la Pharmacie nationale d’approvisionnement informe aussi qu’un montant d’un milliard de francs CFA était inscrit dans le budget du Ministère de la Santé et de l’Action sociale pour la lutte contre le cancer au titre de la gestion 2019. 

Le cancer est considéré aujourd'hui comme la première cause de mortalité dans le monde, bien avant les guerres et autres catastrophes naturelles. En 2020, on estime que le nombre de personnes qui vont recevoir un diagnostic de cancer dépasse les 18 millions et que plus de 9 millions en décéderont. Les cancers les plus fréquents seront ceux du sein, de la prostate, du poumon et du côlon. L'Afrique sera particulièrement frappée dans les prochaines années

  • Cancer
  • Sénégal
  • Cancer du sein
  • Cancer de la prostate
  • Cancer du poumon
  • Cancer du colon et du rectum

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.