Article sponsorisé

Drépanocytose en Afrique : le combat sans relâche de la Fondation Pierre Fabre

La fondation Pierre Fabre lutte contre la Drépanocytose depuis 2006 (Illustration) 

La fondation a fait de la lutte contre la drépanocytose, maladie chronique grave d’origine génétique qui touche des millions d’Africains, un des ses grands combats.

Créé le 08.09.20, modifié le 21.09.20

C’est une maladie dont on parle trop peu alors qu’elle touche des millions de personnes en Afrique. Maladie chronique grave d’origine génétique, la drépanocytose touche chaque année plus de 300.000 enfants en Afrique subsaharienne.

C’est pour cela que la Fondation Pierre Fabre la combat sur le terrain depuis près de quinze ans, un peu partout sur le continent africain. La fondation est ainsi partenaire du dossier de AlloDocteurs Africa sur la maladie. 

Développer le dépistage néonatal

Les actions de la fondation sont variées et très concrètes :

  • améliorer le dépistage de la maladie, dès la naissance
  • améliorer la prise en charge des malades
  • former les professionnels de santé et encourager la recherche
  • faire entendre la voix des malades pour que la drépanocytose soit intégrée aux priorités de santé mondiales

Des actions dans de nombreux pays

Au Mali, la prévalence du gène drépanocytaire est élevée, variant de 4 à 25 % du nord au sud du pays. Le Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD) que la Fondation Pierre Fabre a créé à Bamako joue un rôle capital dans la lutte régionale contre la drépanocytose, en accueillant des patients de la région mais aussi des pays voisins de la Guinée et la Mauritanie. Il diffuse aussi des compétences sur tout le continent. Retrouvez ici les détails de cette action.

Au Burkina Faso, pour pallier au diagnostic tardif de la maladie, la fondation encourage depuis 2014 le dépistage néonatal systématique et forme des personnels de santé. Elle mène également des opérations de sensibilisation avec la société civile. Retrouvez ici les détails de cette action.

Burkina Faso – Ensemble contre la drépanocytose

00:04:28

Burkina Faso – Ensemble contre la drépanocytose

00:04:28

Au Sénégal,la fondation Pierre Fabre a financé la construction du centre de recherche et de prise en charge ambulatoire de la drépanocytose (CERPAD) de Saint-Louis-du-Sénégal. Sa mission est d’assurer le dépistage néonatal systématique et la prise en charge précoce de la maladie. Retrouvez ici les détails de cette action.

Au Cameroun, au Congo-Brazzaville, à Madagascar et en RDC, la fondation soutient un vaste programme d’amélioration de la prise en charge socio-sanitaire des drépanocytaires. La formation du personnel soignant et la mise en place de laboratoires fonctionnels dans des centres de santé référents a notamment permis de tester près de 200.000 enfants depuis 2014. Retrouvez ici les détails de cette action.

Par ailleurs, en RDC, 2 ème pays africain le plus touché après le Nigéria, la Fondation a collaboré avec le ministère de la santé pour l’adoption d’un plan national stratégique de lutte contre la drépanocytose et l’accompagne dans sa mise en œuvre.

Suivre la lutte contre la drépanocytose

Pour suivre les actions de la fondation Pierre Fabre, suivez leurs pages :

  • Drépanocytose

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.