Applications

Coronavirus : le Maroc lance une application pour tracer les malades

Avec le confinement et le dépistage, le traçage est l’un des meilleurs moyens de lutter contre le Covid-19 (photo d'illustration)15 

Alors que la pandémie de coronavirus continue de gagner du terrain au Maroc, le Royaume s'apprête à lancer une application pour tracer les personnes atteintes de Covid-19 et leurs contacts, afin de faciliter le futur déconfinement.
Par Sabrina El-Faïz
Créé le 14.04.20, modifié le 15.04.20

La lutte continue. Après l’annonce d’un état d’urgence sanitaire, la fabrication de masques et la mise en place d'un protocole thérapeutique à base de chloroquine, le Maroc ne cesse d'innover. Pour maitriser l'évolution de la pandémie et assouplir le confinement, le Royaume s'apprête à lancer une application de traçage des personnes contaminées par le nouveau coronavirus (Covid-19)

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le traçage et l'isolement sont "la colonne vertébrale" de la lutte contre le Covid-19, des pays comme la Chine, la Corée du Sud, Singapour ou encore Israël ont déjà lancé des applications du genre pour mieux contrôler la pandémie. D'autres pays comme la France y réfléchissent sérieusement. Au Maroc, l'application est en cours de développement et devrait le jour fin avril. 

Comment va marcher l’application ?

L'idée est simple : l'application va identifier toutes les personnes contaminées et toutes les personnes qui ont pu rentrer en contact avec les malades sur les 14 ou 21 derniers jours, afin d'éviter la naissance de nouveaux foyers de contamination. 

Au Maroc, l'application - dont le nom n'a pas encore été communiquée - devrait permettre de mieux cibler les tests de diagnostic du coronavirus. Et vu que le Royaume est confiné depuis le 20 mars dernier, cette application devrait aussi faciliter le déconfinement. Mais ce n'est pas tout...

Cette application, qui sera disponible sur iOS et Androïd, pourra informer les utilisateurs sur les zones à risques, permettre de télécharger des autorisations de sortie en ligne, établir des diagnostics via des questionnaires et la possibilité de s’inscrire pour une demande de test. Mais un tel projet soulève déjà le débat sur la protection des libertés individuelles et des données personnelles, nul doute que la Commission Nationale de Contrôle de Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP) aura son mot à dire à ce sujet. 

Source : https://www.medias24.com/
  • Maroc
  • Application
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Innovation
  • virus