A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Encyclopédie

Thrombose veineuse

Définition

La thrombose est une obstruction veineuse due à un caillot, aussi appelé thrombus, qui se forme dans un vaisseau sanguin et bloque la circulation. Elle peut soit être veineuse (on parle alors de phlébite), soit artérielle selon le vaisseau dans lequel elle se forme. Dans le cas de la thrombose veineuse, elle se forme le plus souvent dans des membres inférieurs, comme le mollet ou la cuisse.

La principale complication de la phlébite est l'embolie pulmonaire : le caillot se détache de l'endroit où il s'est formé et peut voyager dans le circuit veineux jusqu'à atteindre l'artère pulmonaire. Cette complication peut entrainer une mort subite. 

Symptômes

Le premier symptôme de la thrombose veineuse est la douleur dans la zone du caillot. On peut aussi constater un durcissement de la zone du caillot, une rougeur, de la chaleur, et coloration blanche ou bleue de la peau. Parfois, un oedème peut se former et la peau peut se tendre et prendre un aspect brillant. 

Examens

Pour diagnostiquer une thrombose, le médecin peut avoir recours à plusieurs techniques d'imagerie médicale : il peut pratiquer un phlébographie, c'est-à-dire une radio des veines après l'injection d'un produit de contraste. Le médecin peut aussi réaliser échographie doppler pour identifier une thrombose veineuse profonde ou bien faire un bilan sanguin et rechercher de D-dimères, une substance qui signale la présence de caillots. 

Traitement

En cas de thrombose veineuse, la première indication est le repos ! Le médecin peut aussi prescrire des antidouleurs, et cela peut suffire à soigner une thrombose simple. S'il y a un risque de thrombose veineuse profonde, on peut réaliser des injections d'anticoagulants. 

Si la thrombose veineuse profonde est avérée, le traitement repose sur l'injection d'anticoagulants pour éviter que le caillot ne s'aggrave ou ne se déplace, puis la prise de comprimés anticoagulants dans les semaines suivant la phlébite. On recommande le port de bas ou de collants de contention pendant toute la durée du traitement et pendant au moins deux ans après la phlébite. 

En cas de récidives et de risque d'embolie pulmonaire élevé, le médecin peut décider de poser un filtre cave. Ce filtre a pour but de bloquer le caillot avant qu'il ne puisse atteindre la veine cave, qui collecte tout le sang des membres inférieurs et le renvoie vers le coeur et les poumons pour l'y oxygéner. 

Prévention

Il existe quelques moyens simple de prévenir les phlébites, à commencer par pratiquer une activité physique régulière. Même marcher 30 minutes par jour est un bon moyen de stimuler la circulation du sang ! Pratiquer une activité physique permet aussi de réduire le risque de surpoids, qui est un facteur de risque de la phlébite.

Il faut aussi éviter les immobilisations prolongées (rester assis à son bureau sans bouger de la journée, faire de très longs vols en avion sans se lever). Si vous êtes souvent amené à voyager en avion ou que vous avez des varices, il est recommandé de porter des bas de contention. Vous pouvez aussi vous faire opérer pour traiter les varices. 

Si vous êtes à risque, il faudra aussi éviter d'utiliser une contraception orale (pilule) qui peut faciliter la survenue d'une thrombose. Parfois, un traitement préventif avec de l'aspirine (qui fluidifie le sang) peut être prescrit par le médecin, de même que des semelles orthopédiques si des problèmes sont identifiés. Les pieds trop plats ou trop creux peuvent être responsable d'une moins bonne circulation du sang, qui peut être corrigée grâce à ces semelles spéciales. 

Source : ameli, passeport santé
  • Maladies cardiovasculaires
  • Sang
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.