A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Encyclopédie

Le placenta

Définition

Le placenta est un organe éphémère qui relie l’embryon, ou foetus, à la mère pendant toute la durée de la grossesse. Il permet ainsi les échanges de sang, d'oxygène et de nutriments nécessaires à la croissance du bébé. Le placenta sécrète une hormone, la chorio-gonadotrophine humaine (hcg), dont la présence dans le sang et dans l’urine de la mère permet le diagnostic précoce de la grossesse grâce à une prise de sang notamment. 

Le placenta est en fait une sorte d'éponge gorgée de sang et de tissus. Dès que l'embryon s'implante dans la muqueuse utérine, il déclenche le développement du futur placenta. En attendant sa formation, durant les premiers jours de la grossesse, l'œuf puis l'embryon vit sur les réserves assurées dans l'ovule. C'est à la fin du premier mois que le placenta prend le relais pour devenir totalement fonctionnel à la fin du troisième mois.

Cet organe ne sera complètement formé que vers le cinquième mois de grossesse. Le placenta est constitué de villosités, qui sont en réalité un réseau vasculaire formé d'artères et de veines. La circulation sanguine de la mère et celle de son bébé sont ainsi reliées. Ces vaisseaux se regroupent au niveau du cordon ombilical pour apporter au foetus tout ce dont il a besoin.

Le positionnement normal du placenta se situe en haut de l'utérus. Mais il peut arriver que le placenta soit mal inséré dans l'utérus. Il existe un cas de figure très rare qu'on appelle le placenta accreta. Le placenta risque alors de s'insérer dans l'utérus et de faire corps avec la paroi utérine. Il est alors directement au contact du myomètre, le muscle utérin, et non de l'endomètre, la muqueuse interne qui se dégrade d'elle-même à chaque cycle menstruel et permet au placenta d'être expulsé après la naissance d'un bébé. Conséquence : le jour de l'accouchement, il sera très difficile de retirer le placenta sans créer une hémorragie.

Un cas de figure plus fréquent est ce qu'on appelle le placenta praevia. Parfois le placenta recouvre totalement le col, empêchant le bébé de sortir par les voies naturelles. Il faut alors programmer un accouchement par césarienne. Dans d'autres cas le placenta est simplement inséré trop bas dans l'utérus, trop près du col, et peut entraîner des complications pendant la grossesse, comme des saignements, ou pire une rupture de la poche des eaux.

La durée de vie du placenta est courte, neuf mois tout au plus. Après l'accouchement, le placenta est expulsé environ trente minutes après la naissance du bébé, il se détache de l'utérus, c'est ce que l'on appelle la délivrance. Le placenta est systématiquement examiné après la naissance par une sage-femme ou une infirmière pour vérifier s'il a été expulsé dans sa totalité et ainsi éviter un risque hémorragique. Si tout va bien, le placenta est ensuite incinéré à titre de "déchet opératoire". Mais dans certaines cultures et selon certains rites, il est parfois récupéré.

Source : allodocteurs.fr
  • Grossesse

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.