Sport

La pubalgie, la blessure des sportifs

La pubalgie est blessure très douloureuse qui handicape énormément de footballeurs (photo d'illustration) 

C’est LE cauchemar du footballeur ! La pubalgie est l’une des plus contraignantes blessures auxquelles font face les professionnels du ballon rond. Peut-on la prévenir ? Comment la soigner ? AlloDocteurs Africa vous dit tout. 

Par Nino Gillardeau
Créé le 14.06.21, modifié le 25.06.21

C’est certainement la blessure la plus handicapante pour un sportif ! Comme son nom l'indique, la pubalgie est une douleur qui se situe dans la zone du pubis et sa périphérie. Chez les footballeurs, il s'agit des pubalgies pariéto-abdominale et des adducteurs de la cuisse. Dans ce cas, la douleur correspond à deux types de lésion :

  • douleur située au niveau de la zone médiane du pubis : on parle de tendinite d'insertion des muscles grands droits de l'abdomen ;
  • douleur siégeant au niveau du pli de l'aine : la douleur survient soit progressivement, soit brutalement pendant un effort. Elle se situe dans la zone inguinale ; frontière entre les muscles de l'abdomen et ceux de la cuisse.

Autre type de pubalgie, celle des adducteurs. Dans ce cas, la douleur peut correspondre à trois types de lésion. Lésion située au niveau du muscle moyen adducteurs :

  • lésion au niveau de l'insertion des muscles sur l'os du pubis : on parle alors de tendinite d'insertion ;
  • lésion au niveau du tendon : il s'agit d'une tendinite vraie ;
  • lésion au niveau de la jonction tendon-muscle : dans ce cas, il s'agit d'une déchirure musculo-tendineuse.

Le carrefour pubien 

Vous l'avez compris : la pubalgie est une blessure très complexe qui regroupe différents muscles, os et tendons ainsi que la paroi abdominale : ce que l’on appelle le “carrefour pubien”. La pubalgie, par mécanisme, est la souffrance d’une partie ou de la totalité de ces structures. Elle va résulter d’une accumulation de tensions mécaniques et de microtraumatismes à ce carrefour : la frappe d’un ballon, les différents efforts d’appuis et de courses à répétition... Autant de caractéristiques qui correspondent au football. C'est pour ça que cette blessure est fréquente chez les footballeurs. Mais ce n'est pas tout

"Elle peut aussi être due à des raideurs aux adducteurs ou aux ischios-jambiers, à des insuffisances musculaires de la paroi abdominale ou à une hyperlordose lombaire (le bas du dos courbé), qui sont des caractéristiques physiques propres à chacun", nous explique le Dr. Jean-Marc Sène, médecin du sport. 

Comment éviter la pubalgie ?

Pour éviter la pubalgie, des exercices quotidiens sont impératifs : 

  • Etirements réguliers
  • Travail de gainage et des abdominaux
  • Travail de renforcement musculaire
  • Préparation physique de début de saison, échauffements appliqués pré-entraînements
  • Travail postural régulier
  • Hygiène de vie : hydratation, sommeil, récupération, soins

Il est difficile pour un footballeur professionnel d’éviter les petites blessures liées aux adducteurs. Néanmoins, tous ces détails sont importants et nécessaires pour ne pas les aggraver.

Une pubalgie, ça se soigne !

Pour soigner une pubalgie et retourner au très haut niveau, il va falloir être patient : il faut parfois 4 à 6 mois pour soigner une pubalgie. Puisque c'est un problème dit "mécanique", l’opération ne va pas souvent être préconisée. Des étirements, du renforcement musculaire, du sommeil et de l’hydratation sont conseillés.  

Un traitement long et éprouvant tant physiquement que mentalement. "Certains cas peuvent nécessiter un suivi psychologique" indique le Dr. Jean-Marc Sène. Même s'il est très difficile pour un footballeur de s'éloigner des terrains, il faut parfois faire une pause pour mieux revenir.

  • Football
  • Afrique
  • Sport
  • Blessure de sport

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.