Alimentation

Comment bien choisir son huile d’olive ?

Mise en bouteille d'une huile d'olive marocaine à El Attaouia, région de Marrakech  Source : AlloDocteurs.Africa / Sabrina El Faïz

Sur un marché riche et diversifié, il n’est pas toujours aisé de bien sélectionner son huile d’olive. L’étiquette peut être d’une aide précieuse. Allodocteurs.Africa vous apprend à en lire une.

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 18.08.20, modifié le 20.08.20

Des questions sur une huile d'olive ? La réponse doit se trouver sur l'étiquette!  Sur chaque bouteille à travers le monde, cette étiquette est là pour donner de nombreuses indications concernant le produit qu’elle accompagne. Alors, afin d’éviter tout problème et de s’assurer une qualité en bouche, il suffit de lire l’étiquette. Quand c'est possible... Au Maroc, où il est souvent coutume d’acheter son huile d’olive en vrac, sans en connaître la réelle origine, nul n’est à l’abri d’un piège ou d’une surprise sanitaire désagréable.

Les différentes huiles d’olive marocaines

Au sein de la même famille, toutes les huiles d’olive ne se ressemblent pas. Il y a la catégorie des huiles vierges propres à la consommation en l’état qui se composent de :

  • L’huile d’olive vierge "extra" : C'est une huile d’olive vierge dont l’acidité libre exprimée en acide oléique est inférieure ou égale à 0,8 gramme pour 100 grammes et dont les autres caractéristiques correspondent à celles fixées pour cette catégorie. Elle est d’ailleurs bien plus acide que ses consœurs.
  • L’huile d’olive vierge : l’huile d’olive vierge dont l’acidité libre est supérieure à 0,8 gramme et inférieure ou égale à 2 grammes pour 100 grammes.
  • L’huile d’olive vierge courante : son acidité libre est supérieure à 2 grammes et inférieure ou égale à 3,3 grammes. Par ailleurs, il y a aussi l’huile d’olive vierge impropre à la consommation en l’état dénommée ‘’huile d’olive vierge lampante ’’ dont l’acidité est supérieure à 3,3 grammes. Il arrive qu’elle soit utilisée en l’état après raffinage pour l’alimentation des consommateurs.
  • L’huile d’olive raffinée : il s’agit d’une huile obtenue à partir d’huiles d’olive vierges par des techniques de raffinage qui n’entraînent toutefois pas de modifications de leur structure glycéridique initiale. Son acidité libre est inférieure ou égale à 0,3 gramme pour 100 grammes.
  • Huile d’olive : elle est réalisée grâce au coupage d’huile d’olive raffinée et d’huile d’olive vierge propres à la consommation en l’état. Son acidité libre est inférieure ou égale à un 1 gramme.

Comment lire une étiquette d’huile d’olive

Il y a des mentions à ne pas rater sur une bouteille d’huile d’olive, qui ne sont pas là par hasard.

  • La quantité nette : exprimée en litre (0,10-0,25-0.50- 0.75- 1-2-3-5-10-20-25 litres). Elle peut également être indiquée en centilitre ou millilitre selon l’entreprise.
  • La durée de validité : cette durée est déterminée sous la responsabilité du producteur. Elle peut être exprimée par la mention « à consommer de préférence avant le …. » suivie de la date indiquée ou « à consommer de préférence avant la date figurant …. » suivie de l’endroit où elle figure sur l’emballage. Vous n’achèteriez pas un yaourt périmé ? Eh bien là, il en va de même !
  • Les conditions de conservation : l’indication des conditions de conservation, notamment la température à respecter :  "à conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière". Essentiel pour éviter qu'elle se dégrade !
  • L’identification du responsable de mise sur le marché : un point très important, car il détermine le nom ou la raison sociale et l’adresse du producteur ou de l’exploitant de l’entreprise alimentaire selon le cas, et pour les produits importés le nom ou la raison sociale et l’adresse de l’importateur.
  • Le pays d’origine, pardi ! Les grand producteurs en Afrique sont la Tunisie, le Maroc et l'Algérie, ils suivent un peloton de tête européen composé de l'Espagne, de l'Italie et de la Grèce.
  • Les informations nutritionnelles : très important, l’huile doit se conformer aux dispositions de l’arrêté n°281-16 du 1er février 2016 fixant les prescriptions et modalités d’indication des informations nutritionnelles dans l’étiquetage des produits alimentaires préemballés.
  • Les indications du lot : avant sa mise sur le marché, l’huile d’olive doit être accompagnée d’un numéro de lot permettant d’identifier le lot de fabrication à laquelle elle appartient.
  • Le numéro d’autorisation sanitaire : sans quoi rien n’est possible. Au Maroc, ce numéro est délivré par l’ONSSA aux unités répondant aux exigences sanitaires conformément aux dispositions de la loi 28.07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires.

D’autres informations supplémentaires peuvent apparaître sur l’étiquette, à savoir le mode de production biologique, ou si l’huile d’olive bénéficie de signes distinctifs d’origine ou de qualité. Vous pouvez maintenant déguster !

  • Alimentation
  • tradition
  • huile
  • Maroc
  • Algérie
  • Tunisie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.