Sports et santé

Un footballeur ivoirien contaminé par le paludisme

Eboué Kouassi a contracté le paludisme en Côte d'Ivoire (photo d'illustration) 

En Belgique, un club de football vient d'annoncer qu'un footballeur ivoirien a été contaminé par le paludisme en Côte d'Ivoire. Il s'agit du pensionnaire du KRC Genk, le milieu défensif Eboué Kouassi. 

Par Badr Kidiss
Créé le 09.07.20, modifié le 10.07.20

C'est le genre de souvenirs de vacances qu'on aimerait vite oublier ! Après avoir profité de l'arrêt du championnat belge de football, Pro League, pour se ressourcer dans son pays natal, l'Ivoirien Eboué Kouassi a été contaminé par le paludisme. Dans un communiqué publié ce jeudi, le KRC Genk annonce que "Kouassi s'est senti un peu malade à la fin de la semaine dernière et a été hospitalisé mardi". 

La fermeture des frontières ivoiriennes avait obligé Kouassi à prolonger son séjour près des siens et à revenir plus tard que prévu à Genk. Mais l'Ivoirien n'est pas le seul joueur à être malade. L'attaquant nigérian, Paul Onuachu, qui évolue lui aussi au KRC Genk, a été testé positif au coronavirus.

Une quarantaine et un match annulé

L'attaquant nigérian a dès lors été placé en quarantaine, a annoncé le club belge avant de préciser que Kouassi "se remet bien et pourrait bientôt quitter l'hôpital". Mais face à cette situation, Genk a dû annuler son match amical face La Gantoise qui était prévu ce samedi. 

Bien qu'ils soient jeunes, dotés d'une bonne condition physique et une hygiène de vie qui est sans doute irréprochable, Kouassi et Onuachu sont eux aussi tourmentés par de méchantes maladies.  Chez AlloDocteurs Africa, on souhaite un prompt rétablissement aux deux pensionnaires du club belge, tout en espérant les revoir rapidement sur un terrain de football. 

  • Côte d'Ivoire
  • Football
  • Paludisme
  • Santé publique
  • Nigéria
  • Coronavirus