Sports et santé

Le marathon salésien de Parakou promeut la santé au Bénin

Le marathon de Parakou a rassemblé plus de 800 coureurs 

Au Bénin, les artères de la ville de Parakou ont vibré, samedi 08 février 2020, au rythme du marathon salésien. Si la course à pied permet d'améliorer sa condition physique, il est important de respecter certaines règles de base pour que le sport soit synonyme de bien-être. Quelles sont ces règles ? AlloDocteurs.Africa vous en dit plus 
Par Léonard Kabo
Créé le 18.02.20, modifié le 18.02.20

"L'amour murmure toujours même quand les amoureux n'ont rien de secret à se dire", c'est le thème qui a abrité le plus grand rendez-vous sportif dans le borgou au Bénin. Organisé par les oblats de saint François de sales, cet évènement sportif vise plusieurs objectifs parmi lesquelles, la promotion de la santé des adolescents, jeunes et adulte car "le sport réduit à plus de 50% les problèmes liés à la santé", explique le Père Luc Ametodou, oblat de saint François de sales.

Ayant réuni 846 coureurs dont 251 femmes venues des quatre coins du monde, la 13ème édition du Marathon Salésien de Parakou promeut la santé.

"C'est un grand jour, et tout le monde est vainqueur. C'est vrai que j'ai terminé premier de la course, mais l'essentiel est que tout le monde ait couru et c'est déjà très bien car le sport c'est mieux que les comprimés", explique le Ghanéen Stephen Gbegnonvi qui a remporté l'épreuve des "42KM homme"

Simple à pratique, la course à pied est excellente pour améliorer sa condition physique, réduire le risque de développer certaines maladies. Mais attention, que l'on soit débutant ou confirmé, il faut respecter certaines règles d'or pour que le marathon soit bénéfique pour votre santé. 

Les règles d'or à respecter

Pour que la pratique du sport soit toujours synonyme de santé et bien-être, les cardiologues recommandent de :  toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives ;

  • S'échauffer toujours avant de commencer une activité sportive
  • Boire 3 à 4 gorgées d'eau toutes les 30 minutes d'exercice, à l'entraînement comme en compétition
  • Eviter les activités intenses lorsque la température extérieure est inférieure à -5°C ou supérieure à 30°C
  • Ne jamais fumer 1 heure avant, ni 2 heures après une pratique sportive
  • Ne pas prendre de douche dans les 15 minutes qui suivent l'effort
  • Ne pas faire de sport intense quand on a de la fièvre
  • Signaler à son médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant après ou pendant l'effort
  • Faire un bilan de santé complet avant de reprendre une activité sportive intense, si vous avez plus de 35 ans
  • Bénin
  • Sport
  • Bien-être