Société

Sénégal : quand un chef religieux dénonce les problèmes de l’hôpital de Tivaouane

Le chef religieux de la mosquée Sérigne Babacar Sy espère la modernisation de l’hôpital public de Tivaouane (Illustration)  Source : CC BY-SA 4.0

Le khalife général des Tidianes a réitéré samedi 9 novembre à l’Etat ses vœux de voir l’hôpital public de Tivaouane être modernisé.

Par Barou Dembélé
Créé le 10.11.19, modifié le 12.11.19

"L’hôpital ne dispose pas de médecins et même pas de médicaments. Je demande que le niveau de l’hôpital soit relevé", a lancé Serigne Babacar Sy Mansour... devant le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye ! Il s’exprimait lors de la cérémonie officielle de l’édition 2019 de la célébration de la naissance du prophète de l’islam, appelée au Sénégal Gamou (anniversaire en wolof). C’est un évènement organisé dans la plupart des foyers religieux du pays, marqué par un islam confrérique, comme à Tivaouane.

Cette ville religieuse est un département de la région de Thiès, située à près de 80 km de la capitale Dakar. Plus de 450.000 âmes y vivent mais leur hôpital public rencontre d’énormes difficultés, déplore le chef de la deuxième communauté confrérique du pays après les mourides. Connu pour son franc-parler, Serigne Babacar Sy Mansour avait tenu auparavant les mêmes propos au ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, notant que la structure sanitaire en question ne vit que des perfusions et soutiens de quelques bonnes volontés (mécènes ou émigrés). 

Promesse de modernisation de l'hôpital

Les plateaux techniques des établissements publics de santé au Sénégal peine à joindre les deux bouts et se trouve dans la plupart dans un état de vétusté, même si le régime en place tente tant bien que mal de régler ces anomalies. Cherchant à apaiser les inquiétudes du khalife, le ministre de l’Intérieur a rappelé la volonté des pouvoirs publics de moderniser le plateau technique et médical de l’hôpital . "Un programme spécial sera mis en œuvre à partir de l’année prochaine au profit de l’hôpital de Tivaouane", a-t-il déclaré.

Lors du même discours, le chef religieux musulman s'en est aussi pris, devant le ministre, à la lutte contre les discriminations menée par les associations défendant les personnes homosexuelles.

  • Sénégal
  • Santé publique
  • Religion

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.