Société

Alexis Medi, le Camerounais qui défend les femmes victimes de violences

Alexis Medi se bat contre les violences faites aux femmes camerounaies 

Au Cameroun, une association organise une campagne consacrée à la lutte contre les violences faites aux femmes. A sa tête, Alexis Medi, un homme qui multiplie les actions en faveur du sexe "faible".
Par Arnaud Ntchapda
Créé le 20.02.20, modifié le 24.02.20

C'est un fléau au Cameroun ! Selon les derniers chiffres du ministère de la promotion de la femme et de la famille, 55 % des femmes et jeunes filles camerounaises ont subi au moins une forme de violence dans leur vie : viol, insultes, autre forme d'agression physique... Un bilan honteux pour notre pays.... Face à cette situation, l'association Promotion et assistance de la femme africaine (PAFA) que dirige le juriste Alexis Medi a lancé la campagne "non aux violences faites aux femmes". 

"Nous avons pensé que le moyen le plus efficace de lutter contre les violences faites aux femmes c’est transformer la mentalité de ces jeunes qui sont les acteurs de demain !", explique Alexis Medi, directeur de la PAFA.

Afin d'alerter sur l'ampleur et les nombreuses formes que prennent ces violences, cette nouvelle campagne de la PAFA est une "cause noble", selon l’avocat Sterling Minou, qui fait partie des 200 personnalités qui participent à cette campagne, en associant leur photo à son slogan. 

Stop aux violences en 2020

L'objectif est simple : "Soutenir les femmes en détresse". C'est, en quelques mots, la raison pour laquelle  Alexis Medi s’engage dans ce combat. Celui qui s'autoproclame "la voix des sans voix" va donc se battre, tout au long de l'année 2020, en faveur de ces femmes battues ou violentées. 

Et pas question d'attendre le 8 mars, journée internationale de la femme pour commencer ce combat. C'est tous les jours que l'on doit lutter pour mettre fin aux violences.

  • Cameroun
  • Violences sexuelles
  • Droits des femmes