Santé publique

Rwanda : un grand pas dans la lutte contre le cancer !

Le président Paul Kagame découvre les nouvelles technologies de pointe du Rwanda Cancer Center 

A l'occasion de la journée mondiale contre le cancer, le président Paul Kagame a inauguré le Rwanda Cancer Center, un nouvel établissement qui va permettre d'administrer des traitements spécialisés aux patients atteints de cancer.

Par Badr Kidiss
Créé le 05.02.20, modifié le 05.02.20

Bonne nouvelle pour les Rwandais ! Le président Paul Kagame vient d'inaugurer le Rwanda Cancer Center, le premier établissement de radiothérapie du pays. Il s'agit du deuxième centre de santé dédié à la lutte contre le cancer au Rwanda, après celui qui a été mis en service en 2011 à Butaro, un village isolé près de la frontière avec l'Ouganda.

Situé à l'hôpital militaire de Kanombe, dans la banlieue de Kigali, cet établissement est capable d'accueillir plus de 80 patients par jour. C'est peu, mais ça devrait sans doute soulager une bonne partie des Rwandais qui étaient obligés de partir à l'étranger pour se soigner. Surtout quand on sait que 60% des cas de cancer en Afrique nécessitent une radiothérapie. Selon le National Cancer Institute des États-Unis, la radiothérapie est un "traitement contre le cancer qui utilise des doses élevées de rayonnement pour tuer les cellules cancéreuses et réduire les tumeurs".

Dans la bonne voie

Longtemps considéré comme une "maladie de riches", le cancer frappe près d'un million de personnes par an sur le continent. Ce chiffre pourrait même doubler d'ici 2030 puisque la plupart des pays africains ne considèrent pas le cancer comme un problème de santé publique. Mais le Rwanda est dans la bonne voie.

Avant 2011, ni le dépistage du cancer du col utérin ni le vaccin contre le VPH n'étaient proposés dans les hôpitaux du pays. Aujourd'hui, le Rwanda serait même en tête du classement des pays africains qui ont administré le plus de vaccins contre le virus du papillome humain (VPH). De bon augure pour la suite... 

  • Rwanda
  • Cancer
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.