Santé publique

Rougeole : déjà 2500 malades et 6 morts au Cameroun

Il est très important de se faire vacciner contre la rougeole  Source : iStock / Sean_Warren

L’épidémie sévit depuis quelques mois dans 42 districts de santé dans les 7 régions du pays. Au dernier bilan en  novembre, c’est 2236 cas qui ont été enregistrés, avec six décès.  

Par Fabrice Beloko
Créé le 29.11.19, modifié le 03.12.19

La couverture vaccinale contre l’épidémie est en régression depuis 2008, c'est-à-dire que la population se vaccine de moins en moins... Pourtant, la rougeole sévit encore au Cameroun ! Le dernier rapport de la situation épidémiologique du Programme élargi de vaccination (PEV) pointe clairement une augmentation constante des malades dans les régions du Centre, de l'Adamaoua, de l'Est, de l'extrême-nord, du Nord, du Littoral et celle du Sud... 

Au mois de juillet 2019, le compteur affichait 1065 cas de rougeole détectés au Cameroun en 2019 et cinq décès. Deux mois plus tard, l’on dénombrait 1224 malades. En novembre, c’est 2236 cas qui ont été enregistrés, avec six décès. 

Campagne de "riposte"

Cette résurgence de la maladie ne surprend pas les services compétents. "Ce n’est pas une surprise en épidémiologie. C’est un événement attendu. C’est pourquoi on recommande généralement de faire une campagne de riposte sur le plan national tous les 4-5 ans", explique un épidémiologiste en service au ministère de la Santé publique, au journal l’œil du Sahel.

La rougeole se propage dans l'air par les gouttelettes respiratoires produites par la toux ou les éternuements d’un individu malade. Les symptômes n'apparaissent pas avant 10 à 14 jours après exposition. Ils se manifestent par de la toux, le nez qui coule, les yeux enflammés, des maux de gorge, de la fièvre et une peau rouge couverte de taches.

Pour combattre l’épidémie, le ministère de la Santé publique organise du 4 au 8 décembre, sur le territoire national, une campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole, couplée à la supplémentation en vitamine A, ainsi qu’au déparasitage des enfants de 09 à 59 mois avec le Mebendazole. Cette campagne de 5 jours, vise à vacciner plus de 3 millions d’enfants dans 189 districts de santé répartis dans les 10 régions du pays.

  • Rougeole
  • Cameroun
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.